Monthly Archives: October 2012

James Blonde est actuellement en pélerinage en Thaïlande

Le dernier grain de sable …

C’en est fini de la gloire, de cela n’est plus ton heure,

Adieu Monsieur l’odieux dictateur !

Bâtisseur fripouille de personnelle fortune,

Depuis ton palace, ne vois-tu poindre les rancunes ?

 

C’est terminé, fripouille, malfaiteur,

Adieu Monsieur le despote tricheur !

Fondateur d’une autorité basée sur la peur,

Depuis ton perchoir, n’entends-tu ces clameurs ?

 

Il sera vite réglé ton sort vieil usurpateur,

Adieu Monsieur l’immonde tyran bonimenteur !

Maître-chanteur, tortionnaire rupin

De ta citadelle, comprends-tu l’imminence de ton déclin ?

 

La mienne est plus grosse que la tienne !

J’ai comme une légère impression d’escalade

Lorsque je sors pour une petite balade !

C’est comme si c’était à celui qui conduira la plus obèse,

A l’habitacle hypertrophié, au capot interminable et balaise,

Que reviendront éminence sociale et imposante priorité !

Même s’il faudra pour cela assumer l’inconvénient, pour se garer

De devoir choisir une large case, aux invalides réservée !

La gueule de l’emploi #1

Ne m’dites pas que les temps sont durs pour vous aussi ?!

Vous voulez que je vous remonte le moral ?

Faites demi-tour dès que possible !

L’autre jour, avec madame on s’est accordé un break improvisé !

Une envie soudaine d’aller faire une surprise à des amis,

Voir du monde qu’on ne voit pas assez souvent !

On a pensé profiter d’une coutume locale liée à l’espace-temps,

En souvenir de la naissance de l’un des leurs qui je le crois, s’appelait Nöel…

 

Alors qu’on était en route pour la lointaine planète,

Située dans la voie lactée, le système solaire,

Alors qu’on glissait depuis déjà quelques années-lumière,

Voilà que notre système de navigation tombe en rade !

“Faites demi-tour dès que possible !”

“Impossible de recalculer un itinéraire”

“Désolé, mais votre destination reste introuvable”

 

Madame m’a immédiatement reproché

D’avoir toujours tendance à remettre à la fin des temps

La mise à jour des cartes de navigation…

Vice de conception ?

C’est bien connu, selon un cahier des charges précis, le créateur à entre-autre doté l’homme d’un cerveau et d’une queue.

A l’époque, sans aucune norme sur laquelle s’appuyer et dans le but de tenir des délais assez courts, le créateur a pourvu le prototype d’une pompe rapidement disponible mais légèrement sous-dimensionnée, ne générant pas suffisamment de pression sanguine pour les irriguer les deux en même temps…

Voici en exclusivité, un document secret qu’un “whistleblower” (qui souhaite garder l’annonymat) à fait parvenir à la rédaction de WikiPixLix.

Il a pu photocopier l’original à l’insu des gardiens dans les archives du bureau technique.

Le document n’a donc pas pu être daté au carbone 14 , ni même pu être authentifié.

 

 

La supercherie des points

Ce que vous allez voir aujourd’hui, c’est du jamais-vu nulle part ! Il s’agit d’une exclusivité mondiale. Alors profitez-en point par point…

Laissez tout tomber, relaxez-vous, comptez jusqu’à trois, claquez des doigts d’une main et fixez avec force et concentration ce point précis.


Celui-là —–> . <—-

Hé non, il ne s’agit pas d’une poussière sur votre écran. C’est bel et bien un point noir d’assez petite pointure d’ailleurs.

Allons restez encore un peu : Il ne s’agit pas d’un point de départ ! Et en principe, si vous restiez concentré sur le point qui nous intéresse, vous ne devriez pas être en train de lire cette phrase. Le principe était pourtant simple : Vous deviez toujours regarder le point là, au-dessus.

Le voyez-vous encore ? S’il le faut, montrez-vous pointilleux, changez de point de vue et visualisez le une fois de plus. Au besoin, faites une mise au point. Penchez votre tête vers la droite et admirez à quel point un point de côté peut se révéler esthétique.

C’est un point important ! Ne l’oubliez point !

Il est arrivé à point nommé n’est ce pas ? Ce magnifique point, n’est pas pas un de ceux qu’on cache, du genre qu’on fait dans sa poche ! Pas de ceux bons ou mauvais qu’on pourrait marquer ou distribuer, ni desquels, serrés, on irait taper sur la table…

Il est beau n’est ce pas, mais il reste étrangement silencieux. Ce n’est pas parce qu’il est mal en point. Il ne s’agit pas d’un point son, c’est tout.

Il n’affiche aucun prix, ce n’est donc pas un point de vente, non plus…
Celui-là pourrait éventuellement être un point d’eau, de fusion, de croix, d’arrêt, d’exclamation, d’interrogation, à la ligne, un point précis ou mis en doute par la proximité d’une virgule !

Celui là est indéfini, juste un point fixe, il est sur le point de nous agacer. On pourrait l’interpréter comme étant un point négatif ! Mais je devine que vous ne parvenez pas à vous concentrer uniquement sur lui. Si d’aventure il était accompagné de deux autres points, on pourrait se mettre en suspension et souffler un peu.

Mais voilà, vous, vous êtes du genre curieux ! Au point que vous n’arriviez pas à vous concentrer uniquement sur le point de vue que je vous proposais plus haut. Vous lisez, lisez et lisez encore. Vous voulez savoir à quel point … Enfin, nous reviendrons peut-être sur ce point plus tard…

Maintenant, vous vous ne souvenez que d’un point noir que vous ne souhaitez pas absolument revoir ! Pour vous, il ressemblait à n’importe quel autre point et pourtant, après avoir fait le point, vous le voyez de plus en plus comme un point de non-retour !

Bien, il me semble que nous en avons fait le tour, et qu’il ne reste plus de point ouvert. Alors passons vite à autre chose, mais avant de nous quitter, si vous le souhaitez, vous pouvez encore jeter un coup d’oeil furtif à ce magnifique point final –> .

Aux alentours de minuit pile

Errances ou imprudences noctambules,
Boussole folle ou somnambule,

Ne rentre pas trop tard !!
Les rues ne sont pas très sûres !!

Pourtant pas trace de chat de gouttière hors d’abri,
Pas même l’un de ceux qui se déguiseraient en gris !

Ne va pas traîner dans les bas quartiers !!
On pourrait te faire des misères, te détrousser !!

Pourtant à la nuit tombée dans cette bourgade semblant déserte
J’explore le secteur en quête d’obscures découvertes…

Germain Bactersky est actuellement un peu patraque (en congé maladie)