Monthly Archives: March 2013

Une Passion symétrique

passion

Fakir Royal

fakir

Croyez le, si vous le voulez, mais il est chose rarissime de voir un fakir avec un reste de laitue entre les dents après les repas …

Selon la légende, c’est de la scène ci-dessus que proviendrait l’expression “le clou du spectacle

( Un vieux dessin du moyen-âge, estimé aux environs de 2005-2006 selon la datation au carbone14, repris de l’ancien blog de mon arrière-arrière-arrière… trisaïeul qui affectionnait dans ses titres, les jeux de mots remorqués par la tignasse )

Pensée dénudée

Pensée dénudée

Non mais allo quoi , Allo !

Non mais Allo quoi_p

Une femme sans bigoudis, non mais allo, allo quoi !

( pas pu résister )

Destination de rêve pour vacances en famille

ralentissement

Oui les enfants, on est presque arrivés à destination! Encore un tout petit peu de patience ! Mais avant d’arriver, on va s’arrêter quelques minutes sur une aire qui offre un bel espace vert pour que vous puissiez vous dégourdir les jambes…

Another Rock Legend !

le bassiste

Dessin très librement inspiré d’une photographie d’une légende du rock sur scène, Philip Lynott, chanteur et bassiste du groupe rock britannique Thin Lizzy. Il nous a malheureusement quitté en 1986.

Pour les fans purs et durs, désolé pour le manque de ressemblance de mon modeste griffonage avec son illustre modèle, j’ai ici en priorité cherché à styliser le look et l’attitude uniques de ce grand Monsieur qui a enthousiasmé ma jeunesse.

La promenade dominicale

arc en ciel

Dis mon poussiéreux crapouillot d’amour. On pourrait sortir se promener un peu ? C’est dimanche et il y a un beau rayon de soleil…

– Mais ma remuante biche en nougat, regarde dehors, il pleut comme vache qui pisse de bon matin !

Ho mais l’antique pachyderme paralysé que voilà ! Tu me réponds cela parce que tu ne veux pas décoller ton arrière-train du canapé !

– Ecoute ma grosse limace engourdie, si tu ne distingues plus les gouttes de la pluie, c’est qu’il te faut une paire d’épaisses lorgnettes !

Dans tous les cas, j’y vois suffisamment clair pour pouvoir contempler en détail toute la splendeur de ta mauvaise foi, vestige d’athlète rouillé !

– Mais tu devrais y aller seule ma cocotte amphibie, faire cette excursion sous ce déluge, et moi je resterai là, prêt à organiser une colonne de secours et à alerter la police fluviale…

Je crois que je vais renoncer, car j’ai bien trop peur, cher prince charmant périmé, que tu ne puisses pas réunir les forces nécessaires pour parcourir les six mètres qui te séparent du combiné téléphonique !

– Ah enfin mon ensorceleuse défraîchie, tu entends mon appel à la prudence, et te résignes à ne pas aller braver cataclysmes et inondations ! Te voilà revenue à une attitude sage et avisée !

Oui finalement je vais rester au sec, au pied de l’imposant mur étanche de ta perfidie, mon inamovible fossile adoré. Mais je t’avoue que par le passé, je t’ai connu plus sensible aux plus timides des rayons de soleil !

– Je te suis reconnaissant de ne pas me laisser seul ma grosse dinde antédiluvienne. Tiens, pendant que tu te sens animée par toute cette prodigieuse activité, tu ne pourrais pas aller me chercher une bière fraîche dans le réfrigérateur ?

Toubib or not toubib ?

toubib or not toubib

L’autre jour, dans la presse, purée !  Ils nous ont balancé, comme ça froidement, qu’en Suisse, on serait bien neuf sur une bonne dizaine, à être totalement nuls en matière de réanimation !

Ce sont les meilleurs chercheurs qui auraient étudié cette incapacité sur un échantillon représentatif et anonyme de la population. Ils ont enquêté durant une bonne décennie, et une fois arrivés à une évidence synthétique alarmante de leurs résultats, ils ont publié ce constat inquiétant dans un magazine spécialisé !

Oyez, oyez, ratapataplan, chers cons citoyens, nous ne sommes presque tous que des gros nullards au bouche-à-bouche, bouche-à-nez, bouche-à-oreille, bouche à tout ce que vous voudrez… On n’est pas cap de faire redémarrer un petit coeur qui succombe à une légère faiblesse passagère, on est inapte à regonfler d’oxygène pur une belle paire de poumons en panne ! Et comme pour la plupart, on n’est pas tous des toubibs, des sauveteurs, des samaritains, soudain à un mauvais quart d’heure donné, on risque bien de compter parmi ces neuf incompétents !

Bon alors amusez-vous bien et profitez un maximum de cette life pendant que vous n’êtes encore qu’animés ! Et puis faites en sorte d’être toujours très bien entourés, c’est plus sûr ! Vous devez bien avoir une bonne dizaine d’amis sur qui vous pouvez compter ?

Je l’aime, voilà tout !

Jaime

J’aime !

J’aime ça !

Je t’aime !

Je t’aime toujours !

Je t’aime encore !

J’aime ce que tu es !

Je t’aime telle que tu es !

J’aime bien !

Je t’aime bien

J’aimerais bien !

J’aime beaucoup !

Je t’aime beaucoup !

J’aime énormément !

Je t’aime énormément !

Je t’aime à la folie !

Si tu savais comme je t’aime !

Je t’aime très fort !

Je veux t’aimer jusqu’à la fin des temps !

J’ai aimé ça !

J’adooooore !

Je t’adoooore !

Je n’aime que toi !

Je n’ai jamais aimé que toi !

Tu sais que je t’aime toi ?

Je t’aime comme au premier jour !

J’aime pas !

Je déteste !

Je n’aime plus !

Je ne t’aime plus !

Je ne t’ai jamais aimé !

Je n’aimerai pas, n’insiste pas !

Je ne m’aime pas !

Alors je n’aimerais plus jamais !

Et s’il restait une infime chance de pouvoir aimer ?

Je vous aime tous, à ma façon, et d’une manière différente,

Mais je t’aime toi, en particulier !

JAMAIS le premier soir !!!

jamais le premier soir_p

Le mutant sympa (doté de pouvoirs en cas de besoin)

mutant

Il pourrait se vanter d’être doté d’une ouïe plutôt fine,

Il serait pourvu d’une vision haute résolution,

Il serait muni d’un odorat hors pair,

On l’aurait suspecté de disposer d’un goût assez fin et subtil !

Son sens du toucher serait décuplé !

Un sixième sens ne lui ferait point défaut !

 

Mais en plus de cela, c’est extraordinaire, il est super-sympa !

Et chose rare, il ne porte ni masque ni costume…

Car personne ne le fait chier et il souhaite n’emmerder personne !