Monthly Archives: March 2014

Les pouvoirs magiques de la lampe merveilleuse

GENIE IN THE LAMP_reduc_sunof.net

 

The overly attached girl (une caricature rapide)

 

Quick caricature of the overly attached grilfriend_sunof.net

Aujourd’hui  je vous propose une caricature rapide realisée d’après une photo de l’overly attached girlfriendcélèbre dans la culture internet des meme .

Le but recherché ici par le caricaturiste en herbe a été de mettre en valeur une certaine ardeur (voire une ardeur certaine) dans le regard de braise d’une groupie dans un moment d’extase, un enthousiasme affiché largement souligné par une paire de lèvres gonflées de désir pour l’être adulé …

( Vous êtes maintenant autorisé à rire , sourire ou pleurer , devant l’absurdité de cette phrase )

Aleeeeerte !!! ( Ceci n’est pas un exercice )

Un envahisseur non identifié dont la suprématie technologique ne fait pas un pli, s’est mis bille en tête d’envahir notre petite planète bleue sans défense ! Malgré les nombreuses et malheureusement infructueuses tentatives d’entrer en contact avec leur vaisseau-mère , les autorités ont décidé de passer en alerte code rouge et d’informer la population terrienne des recommandations préventives que chacun devra respecter à la lettre, et ce, dans les plus brefs délais :

invaders from outer space_reduc_sunof.net

Procédure Alerte code rouge

1. Détruire tous les DVD de la collection privée, dans lesquels des aliens de toute provenance sont mal accueillis sur terre, malmenés, disséqués voire dégommés sans sommation, pitié, ni ménagement.

2. Sans attendre, se rendre sans armes à l’extérieur, crier aussi fort que possible la phrase ci-dessous pour exprimer intensément toute la bleuté de de sa peur ! ( il n’est pas conseillé d’enfouir ce genre d’émotion forte au plus profond de soi lors d’un code rouge de ce type d’alerte )

Invaders from outer space_sunof.net

3. Enduire l’entier de la surface de son corps de pâte à tartiner aux noisettes. ( Ce produit est un puissant répulsif reconnu pour toute créature à intelligence supérieure )

4. Ne pas paniquer ! ( L’alien sent la peur et s’il n’a pas été bien dressé, il pourrait soudain passer à l’attaque )

5. Se rendre au naviport le plus proche muni d’un titre de transport valable, jouer des coudes dans une foule désorientée, trouver une place libre dans une navette d’évacuation d’urgence. L’usage veut que les femmes et les enfants soient prioritaires lors de l’embarquement. ( Se déguiser en femme peut être un facteur non négligeable d’augmentation de chances de survie )

6. Gardez son calme, il est rassurant de savoir que c’est le président himself qui est aux commandes de toutes les navettes qui n’ont pas été détruites par des tirs laser.

7. Pour une fois, suivre attentivement les instructions de sécurité présentées par le personnel de cabine ( Faire mine de connaître par cœur ces instructions, dans l’espoir ne pas passer pour un terrien qui subirait sa première évacuation peut au final diminuer les chances de survie : Ne pas perdre de vue qu’il s’agit tout de même d’un putain de code rouge et que ce n’est toujours pas un simple exercice à la con )

8. Un plateau repas composé des derniers produits du terroir, des rafraîchissements et une palette de calmants naturels seront servis après le décollage, une fois la vitesse lumière atteinte. Un choix de souvenirs terriens seront en vente à la boutique hors taxes.

9. Les autorités déclinent toute responsabilité en cas de présence non souhaitée de passager clandestin alien à bord de la navette …

Hep ! C’est potentiellement casse-gueule à cet endroit !

wet floor caution sunof.net

Lorsque le technicien de surface spécialisé appelé en urgence, vient d’effacer de manière professionnelle toute impureté sur le carrelage , parce qu’un grand gobelet de soda à au préalable accidentellement échappé à l’emprise d’une main peut-être maladroite, qu’alors notre fragile équilibre de bipède foulant un sol encore humide, pourrait à son tour se trouver brisé, et que le contenu de notre gobelet de soda se répande sur le sol et qu’il faille encore déranger le savoir faire du technicien de surface accroissant par son acte chirugical, le risque potentiel qu’une tierce personne…  et blablabla …

C’est bien ma veine !

Je viens juste de m’entailler un doigt.

C’est une toute petite incision, pas vraiment de quoi me rendre aux urgences pour faire suturer le bobo ! Ni même de quoi coller un gros sparadrap sur la fuite !

Oui je saigne, mais après deux ou trois coups de langue, ça devrait commencer à cicatriser ! La nature a bien prévu les choses comme vous savez !

 

Une fois de plus, je constate que mon propre sang n’a pas un très bon goût …

 

Alors je ne comprends pas ce qui leur plaît tant à moi, dans la consommation ce jus d’être humain,

Aux moustiques et aux vampires …

Moi en tout cas, je ne me relèverais pas la nuit pour ça !

 

vampire_montage d illustration

 

Une autre approche

approche_sunof.net

Étrangement, lorsque je me saisis d’un pinceau ou d’une plume, ma tendance à surcharger me paraît impossible à contenir. J’ajoute encore un trait par ci, puis un autre par là, jusqu’à ce que le dessin soit mûr pour la corbeille ! Alors que mes créations traitées ensuite par ordinateur acceptent sans grande insistance de se contenter d’un certain minimalisme qui me semble bienvenu !

Je vous le mets quand même parce qu’il a un petit je ne sais quoi …

 

Hello Poupée !! Oh, moi c’que j’en dis …

Super Johnny Bravo reduced Sunof.net

Relookage du playboy héros d’une série télévisée animée, réalisé à partir de l’une de ses célèbres poses de séduction , un savoir-faire inégalé qui ne l’a toutefois pas empêché de collectionner de nombreux râteaux…

Et comme j’ai “entendu voir” à la télé réalité, que lorsque on reste désespérément un cœur à prendre malgré de nombreuses rencontres et premiers rendez-vous, il faudrait se faire coacher pour un changement de look.. Voici donc ma proposition pour Johnny Bravo !

 

Au secours ! On a arrêté le progrès !

mission grave impossible

Pour le générique cliquer ici

On n’arrête pas le progrès, ricanaient parfois nos respectables aînés, perchés sur un socle constitué de solide expérience mélangé au ciment du vécu !

Sans doute vivaient-ils avec l’espoir que les nombreux progrès en chantier, régleraient un jour ou l’autre leur compte à la plupart des emmerdements du quotidien avec lesquels ils devaient déjà batailler !

Sans doute imaginaient-ils que grâce à leur longue contribution à ce fameux progrès, leurs descendants eux, au moins, pourront un beau jour pas si lointain que ça, vivre dans un monde futuriste peu contraignant, un monde merveilleux dans le style conte de fées, un monde paisible et agréable, un monde où personne n’aurait jamais à perdre ses nerfs, un monde sans cons et donc forcément sans conneries, un monde savoureux avec un véritable avant-goût de paradis avant l’heure…

C’est n’est pas que je souhaite vous plomber votre moral de consommateur cher lecteur, surtout si vous êtes dans une période ou tout marche comme sur des roulettes bien rondes, mais … ma foi, si , désolé, aujourd’hui je vais déclarer tout net qu’on a tellement progressé, que de nos jours,  on est même devenu capables de le stopper net à volonté, voire même de le faire reculer  le progrès !

Un exemple concret pour étayer cette théorie :

Hier, j’ai commandé en ligne deux batteries pour smartphone (vous savez le téléphone futé là)

Alors le téléphone il est futé. Çà j’ai pu le vérifier plus d’une fois, et ma foi, rien d’anormal à ce que les batteries soient un peu fatiguées à force de contribuer à l’efficacité d’une technologie qui pour but de se montrer à la fois utile et smart !

Revenons à nos moutons ! Sur le site de commerce en ligne du fournisseur officiel, j’ai rempli les petites cases habituelles, j’ai complété la transaction et au moment de spécifier l’adresse de livraison, impossible de modifier celle apparaissant sur la page web qui est obsolète…

Je me dis : (Confiant dans la fameuse course du progrès maintes fois rappelée par les fameux aînés)  probablement que je vais pouvoir spécifier mon adresse de livraison plus tard, quelque part dans la suite du processus… On est quand même au 21e siècle que diable !

– Et paf, transaction terminée !  Oups ! Me dis-je considérablement frustré dans l’exercice  de ma maîtrise toute personnelle du progrès …

Une minute plus tard, j’envoie un email au fournisseur pour qu’ils modifient l’adresse de livraison du matériel vu qu’il y a comme une coucougnette dans le potage et que personne ne répondant à mon signalement ne sera présent à cette adresse là pour accueillir le colis …

– Désolé mais ça n’est pas possible, me répond Brenda Cruise ! (Probablement la petite sœur de l’acteur Tom Cruise, bien connu pour son rôle dans le film mission impossible)

– Il nous est impossible de modifier l’adresse de livraison !

Dans un vacarme assourdissant, le progrès venait de freiner et rétropédaler sévère !

Je râle un bon coup par email en leur disant que leur site pourrait être un poil amélioré en ce qui concerne l’adresse de destination.. Autant me rendre utile et chiant lorsque c’est possible !

Le lendemain, Brenda me répond qu’elle est fort désolée et me demande si je veux maintenir la commande.

Agacé par le peu de progrès réalisé, je lui réponds que je souhaite annuler tout le binz et que je préfère encore cent fois me mettre en quête d’un moyen simple et convivial pour me procurer de simples batteries …

Plus de réponse immédiate, mais je reçois un email m’annonçant que mon colis vient de partir, avec me rappelant en caractères gras, sa destination, celle qui est obsolète !

Sur quoi par email séparé, Brenda m’informe que mon colis est déjà parti et que c’est trop tard pour annuler la commande !

Puis la frangine de Tom m’envoie quand même un « tracking number » et me conseille de dépatouiller moi-même mon problème d’adresse de destination …

A ce moment-là, mon ordinateur m’annonce qu’il s’autodétruira dans dix huit secondes et j’entends le générique d’un nouvel épisode de  mission impossible marteler mes tympans…

Pendant ce temps, dans un univers parallèle, ma chérie reçoit un message de son opérateur, qu’il est grand temps d’opter pour un smartphone neuf, car les batteries de rechange pour “l’ancien modèle vieux de deux ans” seraient très difficiles à obtenir (n.d.l.r authentique)

Je réalise que le progrès promis par nos respectés aînés, c’est un peu comme le père Noël, il est factice ! Il avait de fort bonnes intentions au départ, mais il s’est arrêté pour boire un coup quelque part aux confins de la Laponie du Nord… Mais on espère toujours qu’il arrivera un jour sous nos latitudes …

Le lendemain, je reçois trois SMS de la société en trois lettres sensée me livrer mes accumulateurs d’énergie, avec un numéro de colis… Je note le numéro, j’appelle, et la standardiste, qui me dit que mon numéro est incomplet, trop court, et avec mon seul nom, pas de dépatouillage possible…

Je rappelle, ayant vérifié le numéro, que j’avais correctement noté, rien à faire… Je reprends l’email de Brenda qui par bonheur ne s’était pas encore autodétruit, et je remarque qu’en effet qu’il manquait les deux derniers chiffres du code colis dans le SMS … Une autre preuve qu’on peut geler le progrès à volonté à tout moment !

Bref, finalement, je fais changer l’adresse de livraison, puis pour que je puisse recevoir le fameux colis même en cas d’absence de mon domicile, je vais devoir rédiger une missive dûment  signée et la poser dans ma boîte à lait, pour que le gentil livreur soit autorisé à le laisser dans la boîte à lettres, sans quoi il pourrait bien repartir avec et je devrais organiser un autre rendez-vous …

Aaaaarg Grrrrr & Pfffff ! Ca devient compliqué là !

Entre temps ma notion personnelle du progrès parcouru avait bel et disparu au-delà de l’horizon avec dans son sillage, une autre part de mon intention de rester client de toute forme de commerce en ligne dans le futur…

Pour le générique cliquer ici

Refaire le monde, sans le défaire aussitôt

good morning apocalypse_modified artwork

Au milieu de la nuit, tous deux assis sur la deuxième marche de l’escalier du sommeil

On a longuement refait ce monde qui nous semble parfois si sombre et obscur

Si bien refait, qu’on a emprunté la courte-échelle menant vers la mansarde des assoupis

 …

Jusqu’à ce que le coq exprime sa grande joie d’assister à la genèse d’un jour nouveau !

 

A peine reposé d’avoir contribué à reconstruire un bel univers gorgé de merveilles

D’habitude, curieusement hâtif de m’informer de ses premières nouvelles, en lecture

Ce matin-ci, j’ai préféré suspendre mon éveil aux réalités, de m’octroyer un autre répit

 

Notre monde renouvelé, pourrait ne pas avoir été épargné depuis, par quelques fléaux !

 

Nous dans l’temps, on savait faire la fête !

 

En route pour la hétéro-pride_2La preuve en image :

Là, tel que tu me vois à mon jeune âge ,

Je m’apprête à me mettre en route avec Hortense et Eugénie

Pour notre première Hétéro-Pride en milieu urbain …