Monthly Archives: March 2015

Contradiction Administrative Insurmontable (ou presque)

Je crains fort qu’il vous manque un document important et officiel,

Je pense que vous allez devoir revenir pour compléter votre dossier personnel !

..

Oh, mais notre système m’indique des contraventions impayées ?

Que vous auriez voté pour le parti de l’opposition en début d’année ?

Vous seriez instable et auriez montré un certain penchant pour la bouteille ?

Que vous auriez dilapidé dans des jeux de hasard vos dernières payes !!!

Vous traîneriez souvent du côté des banlieues insoumises et défavorisées

Ne vous cacheriez plus de vos entrées dans les milieux mal fréquentés !

..

Pour tout vous dire, vous affolez les statistiques dans notre base de données

Vous y apparaissez comme individu trop peu enclin à vouloir se conformer !

A refuser ainsi de vous fondre dans notre moule de maintien de l’ordre

A contester notre vision qui empêchera notre belle société de se perdre…

..

Je regrette mais il vous manque toutes ces attestations importantes et officielles !

Mais vous allez revenir nous voir pour mettre en conformité votre

dossier personnel !

..

..

Propre en ordre !

Propre en ordre_sunof.net

La couleur du monde

Green Planet

Notre belle petite planète bleue,

A tourné au vert depuis peu !

..

Une couleur appréciée pour être en tout point apaisante

Choisie comme teinte de fond par la nature séduisante

Désormais préférerons la nuance qui incarne l’espérance

Célébrons partout le pigment emblématique de la chance

..

Notre merveilleuse petite planète bleue,

A viré au vert depuis peu !

..

Mais un jour il se pourrait que le bleu d’avant nous manque

La couleur du monde ne sera plus que celle de vieux billets de banque !

..

..

Le carton

Carton

Aujourd’hui d’après les infos, il n’y aurait plus de boulot pour tous, pour toute la vie.

C’est comme ça et il faudra s’y faire !

Dès son tout premier jour de travail, il faut envisager de se faire convoquer un matin à neuf heures et demie dans le bureau des ressources humaines, se faire signifier sa démission, recevoir son décompte d’heures et son solde de jours de vacances.

Ensuite il faudra se faire accompagner par deux vigiles à sa place de travail pour vider son bureau et remplir son carton.

Un raisonnement qui paraîtrait alors logique c’est que ces temps-ci, ceux qui croulent sous le taf sont les employés des RH, les vigiles et les fabricants de cartons !

Alors moi pas si con, motivé par la conjoncture à vivre avec mon temps, j’étudie volontiers toute possibilité de reconversion dans l’une de ces carrières-là.

  1. RH, je crains que ce soit râpé d’office parce qu’engagerais sur le champ tous ceux avec qui j’aurais un entretien sympathique. Je n’aurais probablement pas même l’occasion déjà, de défaire mon carton.

 

  1. Fabricant de cartons. Tiens voilà qui pourrait me plaire. Je pourrais lancer une ligne de bagages professionnels « Fired-Box ™ » stylisés. Parce que c’est quand même nettement plus classe de traverser une dernière fois les bureaux en disant bye bye à ses désormais ex-collègues en exhibant fièrement un très beau carton dernier cri plutôt qu’un de ces cartons en parchemin ondulé qui fait vingt siècles de boîte.

 

  1. Vigile ? Tiens, voilà qui mériterait une étude de terrain.

Malheureusement, contrairement à mes attentes, les résultats de mon enquête de terrain baptisée « The Dark Vigil Rises » n’ont pas été concluants, pour que je puisse envisager d’embrasser cette profession. Aujourd’hui même, alors que pour mon travail d’investigation, je cherchais l’inspiration, un bloc de papier sur les genoux et un crayon à la bouche, assis seul dans un groupe de canapés isolés dans un endroit public et commercial, j’ai été prié de respecter l’ordre public et commercial un peu mieux que ça. Encore un possible débouché qui me semble au delà de mes cordes.

Au vu de ce bilan négatif, c’est un peu déçu et résigné que je vous confie avoir perdu l’espoir d’un jour pouvoir faire un carton en exerçant la profession de vigile …

 

 

Plug n’play ( Magic Mushroom )

Il y a peu, je me suis acheté une nouvelle imprimante à jet d’encre de poulpe.

Dans le lot, il y a même un scanner avec des DPI à foison, juste là sous le frêle couvercle en plastoche.

Les progrès de la technologie nous font toujours de ces surprises ! On en resterait presque baba.

J’ai installé le binz (trouvé dans mes précieuses archives le fameux câble non inclus dans l’emballage) et ça a fonctionné du près premier coup.

Merde alors, me suis-je exclamé fort en mon intérieur, ça ne bricole plus de nos jours ! On est passés à l’ère du zéro emmerdement technique !

Moi, ça me perturbe un peu, parce qu’à ma plus ou moins glorieuse époque, celle où il y avait encore peu de pirates, j’aimais bien m’embarquer sur des galères, ramer des jours et des nuits comme un forcené au rythme du tambour, avec pour quête de trouver une combine ingénieuse pour couler le rafiot.

Mais je m’égare un peu, revenons à nos moutons qui broutent paisiblement ! On parle de technologie actuelle là, pas d’états d’âmes à la coquille de noix !

Pour ma rutilante imprimante, il a fallu procéder au nettoyage des cartouches d’encre, procéder à l’alignement de l’impression et oui, ensuite elle fonctionne à merveille. Ni tambour ni trompette, ni même une seule fausse note !

Le problème qui s’ajoute, c’est que ma souris m’a lâché aussi ! A force de la malmener, de la laisser tomber, qu’elle se prenne des chocs à tout va…

Alors ce matin, je suis allé m’en procurer une autre, là où ils en proposent un large éventail, un choix qui s’étendait à perte de vue.

Sans hésiter une seconde, j’ai choisi le même modèle.

Comme il n’y avait pas de procédure d’alignement à suivre dans la notice comme ça avait été le cas pour l’imprimante, je l’ai prise en main en réalisant un petit dessin. Là aussi, je n’ai pas vu la moindre galère. C’est magique !

« Magic Mushroom »

 

magic mushroom

Les restrictions

Hier, je me suis rendu à l’administration pour mettre à jour mon certificat de domicile.

Le bâtiment abritant cette autorité est situé à l’autre bout de la ville et je m’y suis rendu avec les transports publics aux heures de non pointe.

Arrivé sur place dans les meilleures conditions, je trouve porte close. Il était environ quatorze heures trente. Quelques citoyens surpris comme je pouvais l’être, consultaient intrigués l’horaire des ouvertures.

A part les mercredis, les portes ferment à double tour à treize heures trente précise !

Nous échangeons quelques phrases : il semblerait que ce changement soit récent.

J’ajoute mon grain de sel fataliste que c’est probablement à cause des restrictions budgétaires et je prends congé dans le but d’aller consommer mon billet de retour.

L’une des personnes du groupe me rejoint à la station et sur le chemin, nous prolongeons la conversation entamée devant la porte autoritaire.

Lorsque nous passons dans le quartier des banques, je m’inquiète de l’heure de fermeture de celles-ci. Mon interlocutrice me répond que les guichets sont ouverts jusqu’à seize heures.

– Alors pas de restrictions budgétaires ici ? Nous avons ri sans restriction de cette plausible théorie.

J’interromps ce récit ici parce que je suis à la bourre. Je pars prendre mon bus pour risquer une seconde tentative avant que les bureaux ne ferment.

 

 

 

Relâche ( fermeture momentanée )

cinema forum

La salle de cinéma dans laquelle j’avais été voir Orange Mécanique dans les années 80 existe toujours un peu. Comme c’est le seul long métrage (et non des moindres) que j’avais été voir à cet endroit, il s’agit de l’un de ces souvenirs qui occupe un coin confortable de ma mémoire.

 

 

 

 

Checkup

Je n’étais plus allé faire de diagnostique santé chez un médecin depuis qu’ils ont instauré la médecine à deux vitesses. Malgré des moyens limités et probablement insuffisants pour pouvoir m’acquitter des honoraires et des coûts d’analyse, j’ai convenu d’un rendez-vous.

A mon âge, il peut être rassurant de savoir s’il y a apparition de fissures, risque de fuites, si la corrosion a commencé à ronger l’acier de mes nerfs, s’il y des pièces d’usure à rafistoler. Définir s’il faudrait refaire la peinture ou rajeunir la décoration, effectuer des travaux d’équilibrage, procéder à un re-calibrage quelconque.

J’ai donné quelques gouttes de sang , ai rempli un gobelet d’urine, me suis prêté à un prélèvement de salive et ai pleuré à chaudes larmes sur une plaquette de verre. Il a collecté quelques perles de sueur sur mon front. J’ai accepté de sacrifier l’un des rares cheveux qu’il me reste !

Il m’a fait monter sur une balance, a écouté ma respiration au stéthoscope.

Le toubib a mesuré ma pression sanguine, a testé ce qu’il me reste de réflexes et a tenté d’écouter battre mon cœur. Il a aussi jaugé mon degré de toxicité et fait un topo complet sur mes probables allergies non sans parvenir à masquer une légère grimace.

Il a scruté le fond de mes oreilles, il a introduit une palette de bois au fond de la gorge, il m’a intimé l’ordre de lui dire « trente-trois », et puis allez, je m’arrête là, car la checklist était longue et puis finalement c’est mon corps, et c’est privé.

– Jusqu’ici, tout vous semble normal ? Lui ai-je demandé un brin nerveux en me rhabillant.

– On va attendre le résultat de toutes les analyses et on se revoit dans un mois ! M’a un peu sèchement répondu le docteur avant de prendre congé comme s’il avait un gratin au four.

Le temps ayant passé depuis la première consultation, je ne me rappelle plus la raison qui m’avait conduite à aller consulter pour un checkup ! Je ne suis même plus certain de vouloir savoir si je vais bien ou si la faucheuse passera me cueillir dans la semaine. Alors j’ai annulé le second rendez-vous chez le praticien. J’ai bien peur que je ne sois devenu un patient à deux vitesses.

 

Une bande dessinée génialistique

vieux-fourneaux-tome-1-ceux-qui-restent” Vous êtes inconséquents, rétrogrades, bigots, vous avez sacrifié la planète, affamé le Tiers Monde ! En quatre-vingt ans , vous avez fait disparaître la quasi-totalité des espèces vivantes, vous avez épuisé les ressources, bouffé tous les poissons ! Il y a cinquante milliards de poulets élevés en batterie chaque année dans le monde, et les gens crèvent de faim ! Historiquement vous…      … Vous êtes la pire génération de l’histoire de l’humanité !

 

Extra Ball(s)

flipper_sunof.net

Non mais sérieusement, n’allez pas me dire qu’avec une de ces tablettes d’aujourd’hui qui ne fait pas plus de trois quarts de centimètre d’épaisseur, on peut vraiment imaginer s’éclater ?