Monthly Archives: October 2016

La citrouille mécontente

halloween-pumpkin_sunof-netCette année, pour marquer la tradition de Halloween, j’ai choisi de dessiner une citrouille qui n’a pas, selon mes sources, été invitée pour illuminer la nuit de la fête. C’est sans nul doute cette discrimination qui fait qu’elle affiche ici, un fort désappointement !

Elle ne présenterait pas le calibre requis, n’arborerait pas les rondeurs régulières ni les couleurs parfaites… des spécificités semble t’il toutes absolument nécessaires pour être retenu pour le défilé des petits monstres.

Pire, elle serait tout juste acceptable, pour préparer une soupe de courge à la grimace…

A chacun pour soi

.

A chacun son lot d’emmerdements

A chacun ses fêlures là-dedans

A chacun sa forteresse de méfiances

A chacun ses panoplies d’apparences

.

A chacun son propre sachet de poudre d’escampette !

A chacun son épaisseur d’armure

A chacun ses romans d’aventures

A chacun son cortège de déceptions

A chacun sa liste de grands frissons

.

A chacun son journal intime qui ferait recette ?

A chacun son indigestion de regrets

A chacun ses plates-bandes de secrets

A chacun ses bouteilles à la mer

A chacun ses billets pour l’enfer

.

A chacun son propre combat sur cette planète ?

A chacun ses pavés de référence

A chacun ses fardeaux sur la balance

A chacun son méli-mélo de faiblesses

A chacun sa collection de maladresses

A chacun sa perception au travers de sa lorgnette ?

………

 

La Quintessence des médecines douces

 

liqueur_sunof-net

– Rôo ben dis donc Vénus, elle est absolument sublime ta nouvelle salle de bain ! Tu aurais dû me prévenir ! Ça m’a fichu un sacré choc en y pénétrant !

– Ah mais si tu savais ce que je suis heureuse de t’entendre me dire à quel point elle te plait ma chère Athéna. Je tenais à t’en faire la surprise. Tu comprends, un jour je me suis dit qu’il était grand temps d’embellir mon univers et avant toute chose de prendre soin de moi, de me faire plaisir !

– C’est vraiment très réussi ! Bravo ! J’en profite pour oser t’avouer que jusqu’ici, cette pièce-là en particulier, me paraissait peu accueillante et bien mal illuminée !

– J’en étais consciente, mais je fermais les yeux ! J’avais placé d’autres priorités en haut et probablement pas toujours les bonnes !

– Mais, raconte-moi vite : Que s’est-il passé ?

– Tu t’en souviens peut-être, lorsque j’étais encore en couple avec Arès, il y avait caché derrière cet unique miroir au-dessus du vieux lavabo, une profonde armoire en plastique jaunâtre, remplie de mille et une petites boîtes en carton. Des produits de beauté, des baumes, des anti-rides, des masques, des lotions, beaucoup de maquillage, des fortifiants, des médicaments, des petites pilules bleues, des calmants … ! Bon sang en y repensant, j’en ai l’estomac noué : Tu comprendras que je ne souhaite pas t’en réciter l’inventaire complet !

– Mais bien sûr que je me rappelle de l’existence de ce placard secret, Vénus ma chérie ! Je suis ton amie et confidente de longue date ! Elle contenait à mes yeux une impressionnante mais aussi très inquiétante collection de petits cartons ! Mais comment te faire part de mon inquiétude à l’époque ? Ces produits semblaient tellement te rassurer !

– Eh bien vois-tu Athéna, j’ai tout jeté quelques mois après qu’Arès nous a quittés, les lieux, et moi !  Aujourd’hui, dans ce nouvel espace apprécié à sa juste valeur,  il ne me reste plus qu’une seule fiole de concentré de magie et pour couvrir certains cas d’urgence, dans un bocal quelques sparadraps et un désinfectant.

– C’est étonnant ma chère Vénus ! Mais ma curiosité me titille  : Révèle-moi donc la teneur de ce concentré magique, sensé dès lors se substituer à tous tes petits produits miracles périmés ?

– C’est une ligueur d’orgasme à base d’huiles essentielles d’amour ! Et cette nouvelle substance, vaut tout l’or du monde …

 .

.

Un grand merci à vous qui m’avez inspiré ce billet et à vous aussi, pour l’image d’origine de cette salle de bains que je me suis permis de traficoter et de décorer !
SunOf

Le Bruit des Vagues

le-bruit-des-vagues_1000_sunof-net

Salut à tous et merci d’être encore là …

Le premier essai de cette petite série maritime diffusait généreusement une chaleureuse lumière loin dans les alentours, tandis que ce tableau-ci, aurait plutôt des visées sonores tout en s’affirmant par un imposant relief.

En fixant les éléments en mouvement droit dans leur creu, on devrait pouvoir entendre le bruit apaisant des vagues qui s’abattent à un rythme presque régulier sur le tapis de sable fin de la plage…

Et ces sonorités là, elles nous font quand même un putain de bien, n’est ce pas  ?

..

Une autre fenêtre sur la mer (another lighthouse)

lighthouse_phare_sunof-net

L’un de mes nombreux rêves serait d’aller habiter au moins un an au bord de la mer ou d’un  océan. Lorsque je m’y rends, j’y ressens mieux entre autres, la force et la puissance des éléments et ma foi un peu plus qu’ailleurs, le privilège d’être vivant ! Mais au bout d’une ou deux semaines, c’est idiot, il faut toujours repartir et retourner chasser le tapir là où il se trouve, au fin fond de la jungle

En attendant de pouvoir concrétiser ce fantasme maritime, je me suis promis de réaliser quelques fenêtres avec vue sur les flots bleus, que je vais accrocher aux parois de ma piaule de serial-dreamer

Voici donc, la première lucarne de cette série. Ce n’est que mon troisième tableau (sans compter les tartinages à la gouache de l’école) et je suis conscient qu’il y a encore pas mal de choucroutages et d’amateurisme dans l’exécution de cette toile…

Ne me contactez pas, je ne céderai jamais ce précieux hublot à moins d’un million deux, toutes taxes incomprises 😉 Surtout que la nuit lorsque je rêve encore, ce puissant phare  peut également me servir de lampe de chevet au cas où je devais me réveiller…

Motifs !

 

motifs_sunofnet

A ce qu’on dit, les journaux imprimés, c’est bientôt du passé !

Une toute dernière page aura été tournée

Et votre quotidien ne sera plus

Que votre routine journalière.