Monthly Archives: September 2017

Le pour et le contre

 

 -Moi aujourd’hui, je suis clairement contre !  Même si hier j’étais plutôt pour…

– C’est récemment que tu t’es décidé en faveur du contre ?

– Ce matin même ! Je n’avais plus aucune raison d’être pour le pour.  Et toi ?

-Moi je suis contre le contre ! Donc… pour !  

-Mais pour finir, si tu es pour le pour, tu es contre moi qui suis contre !

-C’est exact, et j’espère que tu n’as rien contre…

 

L’obsolescence programmée du smiley

Fini de rigoler maintenant !

On fait tout péter et après on discute !

J’ai choisi, dans le but d’apprendre à faire des caricatures, de commencer par caricaturer une caricature ! Elle n’est pas très ressemblante, mais faudra faire avec. Et comme je suis de nature à être un tout petit peu hostile à l’égard des dictateurs, qu’ils soient en herbe ou confirmés, je me suis offert la fantaisie de refaire le portrait de celui qui s’amuse en ce moment à tester en grandeur nature, les derniers prototypes de feux d’artifice qu’il souhaite exhiber à son peuple lors sa toute prochaine fête nationale, en maître absolu du spectacle.

Il est vrai que j’aurais pu me laisser tenter de simplement dessiner un smiley attachant, affichant un sourire rondouillard et bon enfant, vecteur de bonne humeur et susceptible de détendre un poil l’atmosphère internationale, ou même de retenter de griffonner pour la énième fois une parodie tout sourire du joli Bradounet…

Mais de nos jours, les mimines radieuses ça ne paie plus ! Les smileys ça fait mou du cortex. L’étalage de joie et les débordement émotionnels ne font plus recette. Aujourd’hui, on préfère la grimace, la moue. On préfère vénérer les tronches de cake et diviniser les casse-couilles qui réussissent…

Alors j’ai décidé de ne pas rester le seul ni le dernier dans le déni. Je me plie avec effet immédiat à la vindicte, je m’achète une mise à jour ! Désormais, Je n’utiliserai ni ne dessinerai jamais plus de trombinette déridée ou à la bouche en cœur  ! Et même si ça me fait tout drôle, ça commence tout de suite : je me passerai d’ajouter le traditionnel émoticône à clin d’œil , ici à cet endroit précis !

 

Tire ta caisse ou tiroir caisse !

Tire ta caisse ou tiroir caisse !

Y en a point comme eux, les Vaudois pour traire la vache à lait à quatre roues ! Je me rappelle encore leur ministre des finances qui annonçait triomphalement le sourire vampiresque, qu’en matière d’impôt il faut di-ver-si-fier ! Je viens juste de prendre CHF 40.– à Payerne en allant boire mon petit café matinal parce que pour une fois, j’ai oublié de placer le disque de zone bleue bien en vue. Et là-bas à Payerne, il paraît que le Longtarin local est particulièrement zélé ou alors probablement, payé au pourcentage de sa rentable promenade ! Il terminait de remplir ma prune quand je suis revenu au parking surpris d’avoir fauté. Il m’a repéré d’un œil furtif, s’est dépêché de glisser le papelard sous la tétine et a viiiite tourné les talons en direction de la traite suivante. Bon vous me direz, à Payerne, lui au moins, il a la chance d’avoir un de ces job sûr qui ne demande pas de trop qualifications et qui en même temps ne sera pas trop vite remplacé par un androkeuf ou un drônoflic ! Voilà, si un de ces jours, de bon matin vous passez déguster un petit Capuccino à Payerne dans le Canton de Vaud en Suisse, sachez que vous pouvez encore y faire de substantielles économies …😉

 

A propos disque d’or :

http://sunof.net/blog/plus-jamais-trop-tard/

Haaaaa… Voilà qui aide à mieux digérer le café …