Le vertige du perchoir

Tout petit déjà, je me voyais tout en haut

Je voulais devenir le plus grand, le plus fort !

Comme tout le monde, j’ai grandi et me suis construit

Suis parti apprendre les ficelles d’un métier prometteur.

 

Ensuite un à un, j’ai gravi tous les échelons

Et parfois j’ai vraiment dû m’accrocher ferme

Redoubler de prudence, pour ne pas tomber de haut

Me permettant d’actionner tous les pistons nécessaires

 

Pour grimper encore j’avoue m’être appuyé sur quelques leviers

Me suis trop souvent déchargé sur des collègues

Ai utilisé des arguments de poids pour les impressionner

Tout en essayant de ne jamais écraser personne !

 

Aujourd’hui je suis celui qui manipule tout d’en haut

Je suis le grutier qui petit déjà voulait aller effleurer le ciel

C’est moi qu’on charge des travaux délicats et lourds

C’est moi qui suis fièrement perché au sommet de ma tour

 

Laisser un commentaire