En somme….

 Myself , croqué par Loulou

Encore victime de l’un de ces énormes coups de barre…

Des paupières trop lourdes, fermer boutique, une pause, là, tout de suite!

Un cœur qui bâille le dernier ballon d’oxygène avant une phase de ralenti

Me laisser emporter dans une de ces merveilleuses petites coupures de paresse

Un roupillon des plus plaisants, à la bonne heure, celle de la sieste !

Cette vie peut bien attendre un peu qu’à pleine quenottes, je la croque encore…

Tiens, c’est étrange, subitement je suis capable de voler

Je n’aperçois nulle part aucun obstacle d’aucune sorte

Le ciel est bleu et la terre un paradis lumineux, fleuri et parfumé

Pourtant, j’ai un peu peur de ne pas me réveiller…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>