Le burnout de Lucifer

Burnout

 

Qu’est-ce qu’on lui en a vendu des âmes pour pas grand-chose…

A une époque même obligé de démarcher usant de mensongère publicité !

Mais entre deux admissions il avait tout loisir de s’accorder une courte pause.

Aujourd’hui, si seulement il pouvait refouler quelques fournées de damnés !

 

Il en foutrait le feu à la boutique si ce n’était pas déjà une telle fournaise

Mais qu’ils patientent dans les limbes, qu’ils se repentissent au purgatoire !

Poser la fourche et décompresser devant la silencieuse danse des braises

S’accorder relâche et fraîcheur aussi, loin des tournebroches du crématoire

 

Avec de solides chaines il condamnerait les grilles de l’ardent pénitencier

En cas d’urgence, adressez-vous à l’étage à l’enregistrement des ectoplasmes !

Pour cause d’inventaire et jusqu’à nouvel ordre, nous sommes fermés !

D’ici à notre réouverture, allez faire quelques apparitions et avec enthousiasme…

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>