Carte sur la table

joker _oil

 Jo, un Joker dans la fleur de l’âge se rend chez son psychanalyste.

Depuis quelques temps déjà, il n’avait plus de chance, ne comprenait plus rien aux règles du jeu, alors il avait sombré dans une profonde dépression et souffrait de violentes angoisses.

C’est sur le conseil de son grand ami le valet de pique, qu’il s’en alla consulter une fois par semaine. Cela lui fît grand bien de pouvoir se lâcher, se mettre à table, simplement allongé sur le dos, loin de toute fièvre du jeu…

C’est suite à une peine de cœur qu’il était resté sur le carreau. Il s’était alors résigné à perdre toute bataille et à tourner le dos à la partie

Un collègue, le roi de pique lui avait confié au cours d’une partie de plaisir avoir eu une aventure sans lendemain avec la dame de trèfle, cette belle dame que lui Jo, convoitait en secret depuis le tout début de la partie.

Bien sûr, il fît mine de rien, mais cette nouvelle lui brisât le cœur, ça le mit au tapis…

A aucun moment, il n’avait eu l’occasion de se trouver seul avec à elle, pour lui dévoiler ses atouts. Et même s’il avait conscience de ne pas être un as, en matière de séduction, il pensait que lorsque son tour viendrait…  Le moment opportun, l’instant où il sortirait le grand jeu face à la dame ! Marquer des points, la séduire comme une carte de fidélité ! Caressant le fol espoir d’en faire sa carte maîtresse !

Il protesta, clama haut et fort qu’il  devait y avoir  fausse donne, mais la partie continua sans lui. Il se sentit coupé du monde ! Et préféra dès lors rester caché sous la pile.

-  » Mais quand est-ce que la chance tournera-en ma faveur ! «  se lamentait-il, abattu comme une dernière carte…

-  » Il ne faut jamais s’attendre à gagner à tous les coups, mais peut-être que la partie n’est pas encore perdue en ce qui concerne la dame de trèfle !  » L’avait alors rassuré son thérapeute en prenant des notes sur son ardoise…