Category Archives: Cadrages (photographie)

Paréidolie ( épisode contemplatif )

Paréidolie ( épisode contemplatif )

<.>

Avant que nous ne soyons réduits à n’être plus que de simples marchandises

Avant que la diversité de nos fantaisies créatives et insouciantes ne s’épuise

Allongeons-nous vite dans cette herbe encore verte et scrutons les nuages

Prenons le temps d’y reconnaître des formes et d’y deviner des paysages…

<.>

Paréidolie : définition

<.>

Solution

<.>

 

Au jour le jour d’un soir

Au jour le jour d’un soir

>.<

Autant changer chaque jour

De béguin et de chagrin d’amour

Autant bouleverser chaque soir

Ses rêveries et ses faux espoirs

Autant laisser tomber la nuit

Les chimères et les démons de minuit

>.<

L’effet papillon ( dans sa version non chaotique )

Je n’ai pas pour habitude de publier sur la toile, des photographies de tout ou partie de mon apparence physique. Bien au contraire ! Parce que j’ai ouï dire que le monde actuel fourmille de gredins cupides, qui se servent de nos publications photographiques à notre insu dans le but  que nous soyons tous dans un futur proche immédiatement reconnus et tous nos faits et gestes cartographiés, lorsque nous nous déplacerons à l’intérieur du périmètre mondial du réseau d’yeux de surveillance et de reconnaissance…

Je fais preuve d’une audace conséquente en ce jour, en publiant cette photographie de ma véritable main pas même prudemment gantée, ayant reçu la délicate visite d’un magnifique papillon exotique pour une pause d’étape de quelques dizaines de secondes, avant de repartir librement poursuivre son aventure…

Un petit quelque chose m’a assuré que ce n’est pas l’un des battements d’ailes de ce papillon là qui déclenchera la moindre tornade à l’autre bout du monde comme la théorie de l’effet papillon voudrait parfois nous le faire gober…

Je prends le risque de l’éventualité que désormais, chaque geste de ma main droite, la particularité de mes empreintes digitales ou même la confidentialité de ma ligne de vie puissent m’être volés, décodés, identifiés et classifiés.

Et maintenant, je vais me permettre un instant de philosopher qu’en dehors d’un cercle d’êtres vivants choisis, seul ce papillon serait détenteur du privilège de reconnaître chaque détail de ma paluche, lors d’une éventuelle prochaine rencontre …

>.<

Ombrages et substances

>.<

Il y aura toujours en toi ce que tu ne peux pas voir

Et devant toi ce que jamais tu ne parviens à prévoir

Et si tu camouflais ces balafres au fond de ta mémoire ?

Et si tu estompais ces plaies qui retiennent tes espoirs ?

Alors sans doute ,

Que brillera soudain dans ton regard l’euphorie de l’invisible

Que subitement ta route croisera le bonheur de l’imprévisible

>.<

 

Est-ce le bon moment pour changer de voiture ?

Je poste une photo pour meubler un peu parce que je ne donne pas beaucoup de mes nouvelles en ce moment. Je passe quelques jours chez mon père et son épouse. L’une de leur voisines en face a abandonné sa voiture plutôt voyante au fond de son champ. Hier soir, nous avons déliré sur le fait qu’il faudrait éventuellement la repeindre en vert et s’il le faut incognito à son insu durant son sommeil. Juste histoire de redonner un joli petit air de paysage au paysage.

Il est vrai que ce véhicule serait de la couleur idéale pour faire une SunMobile encore un peu plus voyante que l’actuelle mais je crois qu’il sera désormais beaucoup plus prudent pour moi de me rendre plus discret plutôt qu’encore plus visible ! Je vais plutôt évaluer l’option de  changer de mode de vie plutôt que d’automobile…

Une intense phase de réflexion s’impose … Ah, je sens déjà mes neurones s’emballer… Attention, réaction en chaîne …