Category Archives: Décollages

Destockage Touristique

Hier sur la plage, je suis tombé sur un lapin de Pâques des Sables. Il m’a raconté avoir pu échapper à la vigilance du gamin qui projetait de le manger en commençant par les oreilles. C’est pour se détendre de ces émotions fortes, qu’il s’est offert des vacances à la page.

En me promenant, je suis tombé sur un gars qui jouait du Tam-Tam la vitre baissée dans sa voiture face à l’océan. Pour moi c’était inédit : Dans mon pays, on ne joue du Tam-Tam qu’au camping du Paléo Festival. En passant devant la voiture du percussionniste, j’ai crié : “Bamboulet !“… Mais visiblement, ce musicien automobiliste ne devait pas avoir connaissance du camping en question …

J’ai expérimenté pour nous, le “Happy Hour ” à la mexicaine à Hermosa Beach. Entre 3 et 7pm, du lundi au dredi, on te livre une double dose de désaltérant pour le prix d’une simple. C’est pour mieux te garnir la moustache de mousse après le travail. Et puis on t’offre le big panier de Nachos et ses sauces piquantes. Ce qui te file une soif de fenec et qui te laisse vite entrevoir un sens à la double dose. Et puis forcément, tu doubles aussi le nombre d’excursions aux restrooms … Petit détail que je n’avais pas remarqué lors de mes premières vidanges, il y avait un crucifix en bois au dessus de chaque urinoir…

Pour me protéger le couvercle de la cafetière des rayons solaires dévastateurs, J’ai acheté une casquette dans un magasin de sport. Mon choix s’est vite porté sur un modèle léger et discret au niveau du coloris. Ça n’est  pas parce que je me trouve aux States depuis dix jours que je me sens déjà ready pour l’une de ces casquettes de baseball excentrique. C’est à la caisse que la vendeuse m’a affirmée que la casquette de mon choix a été développée en Suisse. Vérification faite, c’est bel et bien écrit “Swiss Engineered” sur l’étiquette ! Ce couvre-chef m’a coûté une fortune. Mais c’est bien connu qu’en Suisse, nous pouvons nous reposer sur une très longue tradition de la casquette et ma foi, un savoir-faire historique, ça se paie “content”.

Autres petits moments appréciables ou qui m’ont fait sourire :

  • Le bateau de pêche au gros baptisé “Sushi Hunter”
  • La Ferrari jaune à rallonge sur Hollywood Boulevard.
  • Le magasin de chaussettes ! Des centaines de chaussettes avec des motifs hallucinants !
  • En ce moment, il y a un circuit de course éphémère genre Indycar ou Formule 1 en ville en  bord de mer à Long Beach. J’ai vu passer deux Formules 1 biplace. Impressionnant ! Mais de mon vivant, pas question que je mette le cul dans l’un de ces baquets pour un tour de circuit !
  • Un mec sympa m’a accosté. Il souhaitait faire un tour d’essai avec ma voiture de location. Je n’ai pas cédé, même pas pour un tour de pâté de maisons. Il ne m’en a pas voulu et à la fin de la discussion il m’a dit : “You look smart !” . Une première ! Probablement que cette casquette de bonne facture, me met vraiment bien en valeur … 😉

 

Chato Tsab

Hier soir, j’étais de sortie à Huntington Beach, la cité des surfeurs. Histoire de satisfaire à ma curiosité de la vie nocturne de l’endroit ainsi qu’à mon addiction à la bière. En Europe, on entend toujours dire que la Binche américaine est bien trop légère, voire même insipide.

Mais j’ai depuis peu été habilité par le congrès à contredire énergiquement ces injustes rumeurs !

C’est dans un pub que je me suis fait conseiller une IPA ambrée qui ma foi, était à des miles de me faire penser à une imitation d’eau sale !

Puis c’est sur le chemin du retour en déambulant en direction de ma crèche que mes canaux auditifs ont été soudainement gorgés par des sonorités de rock joué en live ou par quelque tonitruant divertissement apparenté. J’ai immédiatement orienté le grand gouvernail en direction de la source sonore et ai été me jeter droit dans la gueule du coyote. Il n’y avait pas vraiment la meute dans le boui-boui, mais le son était excellent et l’ambiance du feu de vieux. J’ai prêté l’oreille au répertoire de trois groupes en découvrant quelques autres bonnes IPA. C’était une belle fin de soirée !

Ce matin, je me suis réveillé à l’aube avec une alerte de degré 2 sur l’échelle de lendemain d’hier. Ça ne m’a pas empêché de m’arracher de ma paillasse, de procéder à mes ablutions puis à engloutir une petite collation matinale. Ensuite comme je ne suis pas venu aux States pour glandouiller, je me suis mis en piste pour aller fouler de mes dix orteils, le sable fin de Sunset Beach, puis celui de Seal Beach où j’ai, à une heure décente, décidé de rallumer le baobab, histoire de faire oublier aux derniers petits nains, le solde d’effets secondaires des excès de la veille.

Et c’est là , le cul planté dans le sable en philosophant pour bien moins de deux balles, que j’ai constaté avec un certain effroi, que durant l’exploration de toutes ces plages, je n’avais pas encore construit le moindre château de sable !!!

Bien que je ne me détectais pas de compétences particulières en architecture et n’ayant de surcroit, pas pensé emporter ma truelle de voyage, j’ai tout de même relevé le défi :

Désolé, ce château n’est pas à vendre !

Latest GPS Screenshot (dernière capture d’écran de mon GPS)

Aujourd’hui je n’ai pas rencontré le beau temps vanté par les prévisions météo. Pour les photos, les conditions n’étaient pas optimales. Alors je me suis contenté de prendre mon GPS  en photo histoire de ne pas rester bredouille…

La grande fête des couleurs

De l’encre noire sur du papier blanc,

Des peurs bleues sur des passages au rouge,

Des ivresses de verts sur des vertiges d’oranges …

.

Une célébration composée …

                                         … d’étourdissements de nuances

Un festival de sentiments bariolés dédié …

                                       … à tout ce qui peut nous réunir …

 

Un texte qui à mon sens mériterait encore certaines retouches ...

 

Si tu devais parfois manquer de patience …

Si tu devais parfois manquer de patience …

.

N’aie pas peur

Ne crains rien

C’est bientôt l’heure

C’est déjà presque demain

.

Ne t’enfuis pas

Faut plus t’inquiéter

C’est bientôt là

C’est déjà presque arrivé

.

Ne perds pas patience

Relâche cette tension

Ne perds pas confiance

C’est déjà presque au présent

.

Source Image : Internet

La patience, voilà un sujet d’article qui patientait depuis longtemps sur ma liste…

Ce n’est pas ma contribution la plus aboutie alors J’espère, que ma patience ne fait pas illusion …

Le coup de la sorcière

..

Aujourd’hui je le sais c’est con comme un balai

On m’a ressorti le vieux coup de la sorcière !

Dans la marmite de la bave de crapaud bien laid

Et comble de bonheur une dose de fiel de vipère

..

Elle a tenté d’agiter un peu sa baguette magique

A débité ses inquiétantes incantations à très haute voix

A  dispersé un peu de fumée c’est un classique

Son breuvage était imbuvable comme à chaque fois !

..

Les intermédiaires

Les intermédiaires

 

Si tu souhaites vraiment que je puisse percevoir ta véritable lumière

J’aimerais que tu te sentes prête à te passer de ces intermédiaires

Tous ces courtiers et ces négociateurs ne font que m’indisposer

Ces interprètes et ces entremetteurs ne parviennent qu’à m’éloigner !

Si tu espères que je puisse clairement comprendre tes messages

J’aimerais que tu te passes des services de ces pourvoyeurs de pages

Tous ces commissionnaires et ces transitaires ne font que m’embrouiller

Ces tiers et ces emmerdeurs ne parviennent qu’à tout compliquer !

..

.

 

Une bonne compagnie

Mesdames et Messieurs, chers passagers, nous venons de traverser une zone de très fortes turbulences.

Au nom de notre compagnie, le commandant de bord, l’ordinateur de bord et les membres du personnel de cabine vous prient de les excuser pour les désagréments subis. Soyez certains que c’est enrichis d’une première expérience de ce type, que tous nos efforts seront désormais conjugués pour que nous puissions vous garantir une encore bien meilleure coordination dans les phases d’approche des zones de turbulences. Notre crew, dans son ensemble sera en mesure de vous demander suffisamment à l’avance de regagner immédiatement vos sièges et d’attacher vos ceintures de sécurité. La totalité des plateaux repas auront été débarrassés et les tablettes remontées avant perception de la première secousse . La situation étant totalement revenue sous notre contrôle et nos radars nous indiquant une voie parfaitement dégagée, vous pouvez maintenant retirer vos masques à oxygène et cesser de vous agripper à votre voisin ou au mobilier de vol.

Nous devrions être en mesure de maintenir la vitesse de croisière actuelle et arriver à destination avec une quinzaine de minutes d’avance sur le plan de vol.

Pour terminer cette annonce sur une note réjouissante, nous souhaitons vous informer que la tour de contrôle de notre lieu de destination nous a annoncé des conditions météorologiques idéales et des températures au-dessus des moyennes saisonnières au sol. Nous espérons que d’ici à notre arrivée, cette nouvelle saura vous faire relativiser le petit incident que nous venons de surmonter…

Mesdames et Messieurs, chers passagers, nous vous souhaitons un très agréable voyage.

 

 

Océan 17 { Départ }

Ce n’est vraiment pas facile de tourner le dos à l’océan, même déchaîné ! Hier, j’avais préparé un petit texte à finaliser aujourd’hui. Mais je ne parviens plus à le trouver ni assez intéressant ni assez marrant… Je dois avoir attrapé une dépression post-maritime foudroyante.

En attendant, je vous présente Otto Focus , le poiscaille aguicheur …

 

 

La chemise récalcitrante

  1. Tourner le cadran de 2 tours complets dans le sens des aiguilles d’une montre, s’arrêter au premier chiffre de la bonne combinaison.
  2. A partir de ce chiffre, tourner le cadran d’1 tour complet dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, puis s’arrêter au deuxième chiffre de la bonne combinaison.
  3. Tourner le cadran dans le sens des aiguilles d’une montre, puis s’arrêter au troisième chiffre de la bonne combinaison.
  4. Pousser l’anse du cadenas vers le bas puis la tirer vers le haut pour l’ouvrir.
  5. Dégager les maillons de la chaîne de l’anse du cadenas et libérer le prisonnier.
  6. Déboutonner langoureusement 1 à 1 les 7 boutons de la chemise récalcitrante ou alors tout arracher d’un coup sec si les opérations de 1 à 5 vous ont déjà parues suffisamment fastidieuses.

PitStop chez Loop

 

Ce matin je me suis arrêté chez loop pour faire le plein d’essence de ma belle américaine …

C’était mon tout premier jour de vacances et la journée a bien commencé avec un temps magnifique. Cette fois, à la caisse à l’intérieur du shop je n’ai pas acheté le journal mais j’ai pris une Chupa-Chups arôme schtroumpf à la place, des fois que moi aussi ça me boosterait mieux que des fake-news…

Et puis j’ai repris la route et je suis allé faire un tour à aquatis ( wouaw quelle énorme claque ! ) et ensuite au  museum Charlie Chaplin ( ouaaah magnifique ! ) J’y ai fait quelques photos sympa et j’en publierai certainement une ou l’autre ici…

Sinon ouais ben comme vous le constatez, énorme échec de ma part dans mon projet de me mettre au moins un peu en mode offline pour les vacances. Je suis un lugubre et va falloir que j’assume aussi cet autre défaut ! Pffff parfois la vie est un vrai calvaire …

Hypnose Facultative

 

 

Salut toi !

Je vais m’éclipser de la surface d’internet durant une période indéterminée. Je suis en vacances. Pour combler cette période où tu pourrais te trouver en manque de petits délires, je t’envoie une bonne ration de “good vibes” hypnotiques et télépathiques et me réjouis de te retrouver dans pas très longtemps. Ne te ronge pas trop les ongles ou le frein n’est ce pas !

 

PS :

Je crois que Je vais commencer par aller m’acheter un appareil photo et basculer en mode  100% contemplatif. Et au fil de mes découvertes, je serai forcément saisi d’une irrésistible envie de ramener ma fraise ou de publier une photo sur mon blog, un peu à la manière de ces lugubres qui ne parviennent jamais à décrocher et traitent leurs e-mails professionnels durant la nuit ou en rognant sur leur temps libre ou leurs congés… A part ça, je n’ai pas de passeport biométrique. Celui que je possède n’est pas bio mais seulement “métrique”. Alors c’est râpé dans l’immédiat pour aller zoner en Arizona. Faudra que je fasse un saut au poste pour me faire encrer les empreintes digitales et arracher un cheveu et là tout de suite ça ne sera pas possible, parce que comme vous pouvez le constater je me bouffe les doigts…

 

Note : Trouver un titre moins naze à l’occasion

Compte à rebours (à mi-parcours)

Compte à rebours (à mi-parcours)

 

10  .. raisons de ne comprendre que la moitié des choses

9  .. raisons de vouloir faire les choses à moitié

8  .. raisons de n’y prêter qu’une oreille

7  .. raisons de ne plus parler qu’à demi-mot

6  .. raisons de ne plus faire que dans la demi-mesure

5  .. raisons de ne plus se pencher sur le cœur du problème

4  .. raisons de disparaître à mi-chemin

3  .. raisons de quitter ce milieu

2  .. raisons de se détacher à parts égales

1  seule raison de partir

 

 

( Bidouillage à partir de 2 dessins vectoriels trouvés sur le net )