Category Archives: Montages (bidouillage photo)

L’entrée des artistes tourmentés

L’entrée des artistes tourmentés

Frissons de mystère

Vertiges éphémères

Alertes supposées

Absences consolées

Griffures pardonnées

Fissures colmatées

Entre, je t’attendais c’est ouvert  

Aventurons-nous à éclaircir des mystères

Découvrons ensemble qu’ils n’ont rien d’éphémère

>.<

Comme un poisson-lune


 Comme un poisson-lune  

Lorsqu’il n’est plus animé que de passion

Qu’il n’est plus rythmé que d’excitations

Qu’il n’est plus secoué que par des convictions

Lorsqu’il n’est plus alléché que par des saveurs d’évasion

Qu’il s’est prémuni contre de possibles égratignures

Qu’il s’est remis à battre chaque mesure …

..  ..  ..  ..

>.<

Le téléphone potable

Le téléphone potable

Certains navibotellistes, comme par exemple des gardiens de phare, introduisent patiemment par le goulot des bateaux miniatures en bouteille. Quant à moi, j’ai décidé d’expérimenter le  télébotellisme …

Mais c’est uniquement en attendant que de meilleures idées que celle-ci émergent …

>.<

Image abstraite [ Ne penchez pas la tête vers la droite ]

Ce n’est pas que j’envisage particulièrement de m’adonner à l’art de la contraction du réel ou que je veuille absolument souligner les déchirures du monde extérieur mais ce matin, j’ai trouvé par hasard ce cliché un peu abstrait dans la galerie de mon smartphone. La photo a du être prise lors d’une mauvaise manipulation de ma part. Et ma foi, je lui ai trouvé un petit quelque chose d’intéressant …

Et il y a une tradition à faire perdurer sur ce blog : On doit pouvoir y trouver tout et n’importe quoi et il doit y avoir à boire et à manger comme on dit …

Le grand vase

Un “grand vase” que j’ai récemment pu découvrir derrière une vitrine d’un musée et dont le motif décoratif m’a beaucoup plu. Je n’avais à la base réussi qu’à en faire une photo très pâlichonne et floue et ai malheureusement, totalement sous le charme de l’objet, oublié d’en lire la fiche technique. C’est pourquoi je n’en connais ni la provenance, ni l’époque, ni même si ça s’appelle vraiment “un vase” …