Tag Archives: croquis

Portrait de zèbre en noir et blanc

Ça faisait de nombreux mois déjà, que le croquis rapide au crayon de papier de cette caricature  traînait dans mes cartons. Il avait même, à un moment donné, été égaré puis retrouvé avec bonheur… Beaucoup de temps s’étant écoulé depuis, je ne sais pas si les rayures sont toujours à la mode aujourd’hui. En tout cas voici la caricature finalisée en dessin vectoriel.

>.<

Positive Béatitude

>.<

Ça faisait un petit bout de temps que je n’avais pas griffonné un petit personnage. Et c’est celui-ci qui s’est manifesté sur le papier. Son expression semble indiquer qu’il s’est mis en tête de vouloir refléter ma bonne humeur du jour…

Le croquis me plaît tel qu’il est. Alors j’ai décidé de le laisser dans l’état plutôt que de chercher à en peaufiner la finition.

>.<

Bonus

Une petite phrase qui m’est récemment passée par la tête et que j’avais notée : 

Lorsque tu as déjà perdu la boussole, il n’est pas chose aisée que d’en trouver une nouvelle qui ne s’affole pas au premier petit orage magnétique …

>.<

Payday ( Le Jour De La Paie )

payday_le jour de la paye_Sunof.Net

The Ultimate Hangover ( Tequila Sunrise )

grosse gueule de bois_ultimate_hangover sunof.net

De temps à autre sur un blog qui se voudrait pas trop banal option avant-gardiste, plutôt que d’étaler sa science à la con et de se la jouer grave juché sur ses grands pur-sang, il faut parfois  aussi penser à offrir une parenthèse compatissante aux gens, qui sur cette planète, souffrent comme des écorchés, en bavent comme des bouledogues, ceux qui luttent chaque matin lorsque ce n’est pas déjà au jour le jour, pour leur putain de survie !

Alors dans cette optique, cette semaine j’ai choisi de compatir avec Jean-Kévin, un brave gars sans problèmes, du moins à ce qu’on en dit au village, qui a juste un tout petit peu abusé de la Tequila en oubliant qu’il allait devoir bosser tôt le lendemain ( un lendemain qui manque de bol, tombe aujourd’hui même) et qui à l’heure qu’il est, vit un enfer comme s’il était subitement devenu le chouchou parmi tous les damnés  du purgatoire ( Aïeaïeaïe tequila ! )

Au départ je voulais ajouter une bulle de bruitage qui ferait “crouic crouic”  à proximité de sa main gauche. Jean-Kevin m’a indiqué préférer pouvoir profiter d’une ou deux secondes de silence entre deux coups de massue…

L’un de nous deux est de trop dans cette ville !

duel western_sunof.net

Aucun habitant de ma cité n’a été mis en danger ni blessé,

Lors de la réalisation de cette scène.

Et vous-même, en qualité de lecteur de ce blog,

N’avez absolument rien à craindre des intentions de notre héros !

Ce croquis à été réalisé avec une arme factice.

La production ayant pris la sage décision de ne pas prendre le moindre risque

De dégommer l’un de nos rares lecteurs, lors d’un fâcheux accident,

Ou de l’effrayer à jamais, s’il devait se sentir visé !

Parti prendre l’air cinq minutes !

sèche mains_sunof.net

Tout petit déjà, je me demandais où pouvait bien partir toute la quantité d’air aspiré par les aspirateurs du monde entier ! Et l’un de ces jours derniers, par le plus grand des hasards, j’en suis arrivé à échafauder une probable théorie, à établir une hypothèse pouvant tenir la route, à élaborer une vraisemblance qui pourrait expliquer ce grand mystère :

C’est une combinaison de la magie de la téléportation moléculaire et de la puissance du courant électrique produit dans des centrales nucléaires spécialisées, qui permet que tout cet air aspiré au travers du long tuyau de nos aspirateurs et emmagasiné je ne sais où sous forme comprimée, est ensuite redistribué par le truchement d’un réseau mondial de sèches mains à air chaud !

Vous avez sans doute déjà utilisé l’une ou l’autre de ces bruyantes souffleuses qu’on rencontre dans nombre de toilettes situées dans les endroits publics ?

D’ailleurs je pense même pouvoir vous révéler que j’ai remarqué un logo identique, qu’on trouve à la fois sur des dispositifs d’aspiration à usage ménager pour les carpettes que sur de puissants appareils de restitution d’air ayant pour vocation première d’essuyer les paluches du plus grand nombre au sortir des cabinets ! Une fine observation qui pourrait peser lourd en faveur de ma thèse !

Pour vous en exclusivité, voici comment j’ai découvert le fin mot de l’histoire :

Lors d’un séjour dans une capitale européenne, durant la visite d’un imposant monument historique, j’ai, sans trop attendre, du me rendre au petit coin le plus proche. L’endroit semblait lui aussi avoir un certain succès en terme de visiteurs : Le seul urinoir libre de suite était celui situé le plus à droite de la série. Celui, à proximité immédiate de l’un de ces essuie mains surpuissants ! Et pas la moindre paroi de séparation à signaler !

Sous pression, j’ai donc opté pour ce pissoir là, avant qu’un bipède plus prompt que moi ne me grille la priorité !

L’endroit étant vraiment très fréquenté : J’ai dû faire face (si je puis dire) durant le processus de soulagement naturel auquel je me livrais, à une interminable série de forts vents latéraux à hauteur de cuisse, m’obligeant régulièrement à bloquer la manœuvre, durant une interminable et intensive rafale de séances d’évaporation de paires de pognes !

A mon corps défendant, il faut dire que le ciel bleu à l’extérieur, ne m’avait point prévenu d’éventuels risques de bourrasques. Une mise en garde qui m’aurait peut-être inspiré de m’équiper d’un ciré jaune adapté à une sortie par gros temps !

En attendant le calme après la tempête, toujours debout le nez dans le carrelage, j’ai eu tout le loisir de me demander d’où pouvait bien provenir un aussi colossal volume d’air…

Et je crois que j’ai enfin compris !

Belle jeune femme assise sur un fauteuil

Jeune femme assise_sunof.net

.
.

Ce dessin au crayon est un essai perso inspiré d’une œuvre de Pablo Picasso (si je me rappelle bien) , dessin ou tableau que je n’ai pas été fichu de retrouver dans sa vaste production, pour vous en indiquer le titre, au moment de publier ceci… ( Sur l’œuvre du maître, la femme assise est de profil )

 

Le modérateur du tortillard

steam engine_sunof.net

 Si on ne faisait que tenir compte de l’avis majoritaire des passagers,

On devrait déjà depuis longtemps à destination être arrivés !

 

Une tronche des mauvais jours

angry henry_sunof.net

Une trombine marrante qui ressort de mes petits exercices de chauffe de ce matin

Je sais qu’elle n’est pas de saison, mais il voilà il faut bien que je bosse un peu

sur les grimaces et les expressions de mes petits personnages !

Autocritique : Les yeux et le tarin c’est pas top, mais il y a un petit truc qui sort pas mal au niveau de la bouche, non ?
Autocritique de l’autocritique : Ceci dit, j’espère que personne dans le monde ne se reconnaîtra de manière troublante dans ce croquis, et je peux jurer sur mon livre de recettes, que je n’avais à disposition ni modèle ni photo d’un inconnu…

Une dégaine d’adolescent

ado attitude_small_sunof.net

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique “usages” dans laquelle je collerai quelques résultats jugés encourageants de mes petits exercices de recherche graphiques et stylistiques à propos du look, des dégaines, des attitudes et de manières de nos divers congénères, j’ai le plaisir de confier les ciseaux à un adolescent que j’ai prié de couper le ruban.

Une toute petite minute de méditation dans un monde affolé

Méditation_small_sunof.net

Parfois c’est le crayon qui dicte sa loi

C’est même le papier qui se confie quelquefois

De l’encre indélébile pourrait venir tout tacher

Trop de couleurs pourrait finir par me saoûler…