Category Archives: Barbouillages (dessin)

Profondément optimiste

C’est mon optimiste qui est le plus fort ! Mon pessimiste ne fait pas vraiment le poids !

Mon optimiste l’est peut-être même un peu trop ! Il est du genre très confiant. C’est un curieux et un passionné. Parfois excessif, un peu trop insouciant et téméraire peut-être aussi. Mais avec un petit côté piquant et philosophe.

Et je ne peux pas dire que mon pessimiste ne le soit pas assez ! Il est tellement sceptique et méfiant. Il m’arrive de penser qu’il ne croit même pas en lui-même. Au point d’être défaitiste d’entrée de jeu lorsqu’il s’agirait pour lui de devoir faire face à mon optimiste.

Mais il arrive que mon optimiste soit un peu anesthésié lorsqu’il a été malmené sur ses points faibles. Que mon pessimiste en profite pour occuper tout l’espace, pour se lâcher et faire son catastrophiste. C’est là que mon optimiste reste en retrait et laisse mon pessimiste exprimer toutes ses inquiétudes jusqu’à ce que ce dernier retrouve son calme et se fasse à nouveau un peu oublier…

Mon optimiste l’est tellement, qu’il pense vraiment être en mesure de rendre mon pessimiste plus optimiste !

>.<

Mon optimiste vs. mon pessimiste

>.<

Une solution à presque tous nos problèmes

Tout comme vous, il m’est déjà arrivé de me sentir bien seul au monde. Mais ça, c’était avant l’internet et les réseaux sociaux qui m’ont permis de prendre conscience de plusieurs choses :

  • Que les opinions des terriens sur à peu près tous les sujets, sont polarisées. Des divergences de convictions et de priorités qui menacent l’avenir de nos civilisations, assombrissent les perspectives d’une paix durable et font trembler jusqu’aux fondements de la démocratie.
  • Qu’il y a évidence d’une absence totale d’une planète de rechange à aller coloniser et que de toute manière, nous savons déjà par expérience, qu’une seule ne nous suffirait pas.

C’est après avoir vu un documentaire consacré à la géo-ingénierie et aux apprentis sorciers du climat en général, [lien] que je me suis moi aussi soudain senti investi d’un pourvoir d’expert et me suis livré à ma petite étude personnelle à la recherche d’une solution qui pourrait enfin mettre d’accord entre-eux, le maximum de bipèdes terrestres. Le moyen le plus efficace pour sauver la paix, la démocratie, le dérèglement climatique et garantir une ressource illimitée en énergie verte non polluante etc…

J’ai évidement déjà déposé le brevet de cette invention. Contactez-moi avant d’entreprendre les travaux afin de négocier mes royalties.

>.<

Dépistage virologique en direct

Je n’ai pas à ce jour du passer de test virologique PCR, mais quelque chose me dit que j’aurais certainement été un peu agité sur ma chaise au moment de l’opération-écouvillon, comme peut en témoigner ce dessin de pure fiction, inspiré d’une réalité plus que probable.

Et maintenant que je sais que je maîtrise haut la main l’opération-aiguillon dans le bras, j’espère ardemment, pour la suite de cette crise là du moins, pouvoir en rester aux habituelles opérations-écouvillon sans assistance et dans chaque oreille uniquement !

>.<

Je manque cruellement d’imagination en ce moment... 
C'est probablement pour cela que je me prépare à un de ces 
jours prochains, devoir aller me faire "tester" le cortex 
préfrontal à l'aide d'un coton-tige de 50 centimètres de long !

Un atout impérieux

Ne vous laissez point embobiner par ses habiles gesticulations lorsqu’il agitera ses clochettes. Car ce bouffon là ne rebattra ni ne redistribuera jamais vraiment les cartes pour les rejouer sur table !

Tout au plus prendra t’il la peine de les décoller les unes des autres en nous rejouant son tour habituel. Car pour lui, les jeux sont faits, rien ne va plus !

>.<

Un article qui au final se révèle être assez décevant. Ce personnage de carte à jouer offrait pourtant une très grande liberté créative. Il pourrait danser sur une main en jouant de la flûte de pan qu’on ne s’en étonnerait pas. J’avais aussi l’espoir au passage d’en apprendre un peu plus sur le rôle de cette carte. Mais là aussi, il n’y avait pas véritablement de grand mystère à éclaircir. Son statut varie beaucoup en fonction du jeu auquel on joue, lorsque on ne le retire pas carrément du paquet avant une partie.

C’est après m’être laissé aller à dessiner ma version de ce fameux Joker, que je me suis aperçu qu’il aurait facilement l’air d’un mauvais joueur qui nous fait son tour de cartes en dansant le gangnam style… Peut mieux faire, moi j’dis !

>.<

Sur la route avec ma maison

Je viens de lire un article sur les “vanlifers” actuels, source d’inspiration pour ce petit dessin. Avec la pandémie du covid-19, il y a eu une explosion du nombre de ces voyageurs bohèmes et pour différentes raisons liées à cette crise, il y aurait eu un grand nombre de déceptions aussi.

On peut dire que j’ai fait partie des “vanlifer” de la “première heure”.

Il y a des années, je vivais dans ma vieille camionnette sommairement aménagée et n’avais pas de pied-à-terre en briques. J’étais capable d’arriver en retard à mon travail même quand je dormais dans le grand parking qui jouxtait l’entreprise de mon employeur ! Évidement en dehors des emplacements de campings, je n’avais aucun chauffage, ce qui ne me poussait pas à sortir des plumes d’oies sauvages, au petit matin des saisons fraîches.

Si on m’avait laissé poursuivre cette aventure sans me raisonner jusqu’au cœur de l’ hiver, je crains que serais mort mort jeune et congelé dans ma boîte-de-conserve sur roues. Mais que de merveilleux souvenirs !

Ce que je leur envie le plus, c’est l’existence d’internet. Elle leur permet le télétravail et leur offre des opportunités de gagner leur vie tout en voyageant.

Même si je m’en suis passé durant de nombreuses années, je possède à nouveau une SunGonette prête à partir en road trip. Mais cette période de semi-confinement m’a un peu refroidi. Plus de destinations touristiques, de manifestations locales, de concerts et de festival de rock en plein air… Et en même temps en tant que vétéran du genre, j’ai donné plus de place à ma conscience écologique et réalisé que le “monde” autour, avait beaucoup changé. Il y a beaucoup plus d’interdictions un peu partout, comme c’est souvent le cas lorsqu’il y a surnombre. La priorité des communes est de ne pas se laisser envahir, de rentabiliser leurs espaces publics et avant-tout de favoriser le chiffre d’affaires des hébergements et des commerces locaux. Et c’est sans compter les mesures dissuasives mises en place suite à des comportements inapropriés, comme le litering, les déversements sauvages, etc…

Alors jusqu’à nouvel ordre, je vais dormir sur mes deux oreilles en sédentaire dans ma caverne…

De toute façon, je ne me vois pas tout à coup me métamorphoser en youtubeur en filmant les étapes de mes périples ou de me mettre à partager mes brossages de dents sur les aires d’autoroute…

>.<