Category Archives: Barbouillages (dessin)

Un peu de pression sur une expression

J’aime beaucoup les bonnes vielles expressions ! je crois qu’on peut souvent s’y fier, les yeux fermés. Mais je reconnais que je ne les apprécie pas toutes !

Un bon exemple : « le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ! »

A mon avis c’est bien simple : le monde, il appartient à tout le monde !

On ne va tout de même pas en arriver à faire sniffer une substance excitante à un paresseux, pour qu’il se mette enfin à sauter de branche en branche dès l’aurore comme un jeune singe agité ???

>.<

Un réveil-matin qui n’a pas l’intention de réveiller qui que ce soit ! (Anthropomorphisme)

>.<

Mais j’en suis certain, parmi leurs cousins humains, il y en aura toujours l’un ou l’autre dont l’ambition prioritaire sera de devenir le maître du monde ! Il a eu vent de cette expression, alors évidement il devient un grand matinal. Rien de tel, lorsque l’on se définit comme un battant que d’affirmer qu’on est “plutôt” du matin ! Au départ, il lui faut un temps d’adaptation et doit se forcer à ingurgiter en continu plusieurs mugs de café noir. Mais par la suite, il ira au devant de tous les sacrifices ! Il poussera le bouchon jusqu’à aller faire une heure de jogging, avant même que le soleil en personne ne se soit levé ! C’est qu’un maître digne de ce nom, doit aussi être en mesure de compléter les imprécisions d’une expression…

Si à l’aube il traînerait au plumard, il n’arriverait pas à ses fins assez rapidement. Le maître du monde en herbe en général, est pressé, comme le temps. Il doit à tout prix coiffer la concurrence et ceci, bien avant le poteau ! Il faut devenir le maître du monde avant d’être pris de vitesse par un candidat lambda qui comme lui, ne connait pas la peur de sauter à pieds joints de son matelas de briques, dès la première perche du réveille-matin. Tout cela se joue de très bonne heure. Lorsque les peigne-culs, les désintéressés, les découragés, les modestes, les fêtards, les couche-tard se prélassent encore lamentablement à l’horizontale ! C’est à l’intérieur de cette fenêtre horaire idéale là, que se trouvent les meilleures chances de se distancer de ceux qui somnolent dans une brume épaisse sur un oreiller trop moelleux, de ceux qui s’accordent leurs séries de cinq minutes de rab en se dessoudant les paupières sans trop forcer et en se décrochant plus de deux fois la mandibule…

Et une fois que le maître du monde sera en place, il occupera une position idéale pour imposer sa recette miracle au reste du monde ! Il répétera en boucle et sans bailler que c’est grâce au labeur productif réalisé durant ses heures supplémentaires matinales, qu’il a facilement substitué à de stériles périodes de détente, qu’il a été amené à poser son cul sur le trône ! Il ne vous avouera probablement pas facilement, que “depuis peu”, il ne trouve plus que très rarement la porte de sortie de sa zone d’inconfort, qu’il souffre d’insomnies chroniques et qu’il jalouse secrètement ceux qui osent/peuvent encore s’offrir une bonne grasse matinée ou une sieste régénératrice…

>.<

A mon avis c’est bien simple, le monde n’appartient à personne en particulier !

Ou alors s’il fallait vraiment élire des propriétaires officiels, je souhaiterais qu’il s’agisse d’un collectif de proprios avisés, mesurés, calmes, bienveillants, compréhensifs et relaxés : Et que le monde appartienne à ceux qui avant-tout savent prendre le temps de rêver !

>.<

Mot : Matutinal

définition : Littéraire. Qui appartient au matin.

Sens et emploi : du matin ; qui a rapport à l’office des matines. Je n’ai pas encore pris mon café matutinal. Ce vieux mot est encore employé par plaisanterie, pour produire un effet d’archaïsme. ( Source : Larousse )

>.<

Un petit délire inspiré par une longue chaîne d’enthousiasmes. 
La plus productive ayant été celle, où j'étais encore couché 
dans mon lit ce matin très tôt, entre 8h et 9h (AM) ! 😉

Mais où est-il encore passé ??

On appelle ce genre de dessin un FanArt.

Il s’agit d’une ré-interprétation complice (mise à sa propre sauce) inspirée d’un personnage de l’univers d’un artiste connu. Ici il s’agit de “Où est Charlie ?” [ Where’s Wally ? / Where’s Waldo ? ]

Cette idée a surgi lorsque je suis tombé sur une photographie d’une banquise où des milliers de pingouins (ou peut-être des manchots) prenaient du bon temps… Forcément, je me suis demandé s’il n’y avait pas un Charlie caché quelque part au milieu de cette foule…

>:)<

Un arbre ensorceleur

Un arbre imaginaire qui au fil du temps, a pris de l’importance et s’est imposé !

Au départ son rôle ne se résumait qu’à être un faire valoir végétal dans les environs immédiats d’une petite maison que j’avais griffonnée. Et puis au fur et à mesure de mes passages devant le grand dessin original réalisé à l’encre de Chine, il m’a ensorcelé et s’est imposé…

>.<

Les arbres, un thème récurrent sur ce blog !

Parfois victimes de notre indifférence et de la déforestation :

https://sunof.net/blog/animarbre/

https://sunof.net/blog/larbre-qui-cache-la-jungle/

https://sunof.net/blog/drame-vegetal/

>.<

Mannequin articulé pour le dessin

Une information qui sera peut-être intéressante pour les artistes qui aiment dessiner, et qui souhaitent trouver une alternative ou une extension à leur mannequin articulé en bois.

Le logiciel s’appelle DesignDoll de Terawell. La licence ne coûte pas les yeux de la tête et il en existe une version de démo gratuite, sans fonction de sauvegarde. Il est assez facile à prendre en mains et offre énormément de possibilités .

http://terawell.net/terawell/

C’est à la base avec ce programme 3D là que j’ai créé les deux mains ci-dessous et les danseurs de l’article “Viens danser…” qui suit. Les assemblages et des traitement supplémentaires ont ensuite été réalisés avec les logiciels GIMP et Inkscape.

Tactilemoticon V1.0

Mon tout premier “smiley” tactile ! Il a l’air ravi, vous ne trouvez pas ?

Je débute alors je ne me fais pas trop d’illusions : il ne vont pas le retenir chez Unicode pour l’ajouter dans la série des emoticons officiels. D’ailleurs, je remarque qu’il faudrait que j’en fasse une version optimisée avec un index levé tourné vers l’écran (tactile) à hauteur d’yeux…

Ha ! Le tactilemoticon V2.0 est déjà en gestation… Et puis ensuite, il faudrait que j’en fasse une version féminine , une pour droitiers, une autre pour gauchers, une pour les ambidextres, une par couleurs de peaux répertoriées, une autre qui serait LGBT(+A à Z) friendly .. etc.. etc.. Pour ne pas discriminer ou froisser qui que ce soit ! Je risque de vite en arriver à la V300.0 !

Jusqu’ici je dessinais surtout au crayon de papier et/ou à la souris. Je ne suis jamais parvenu à passer à la tablette graphique : Celle qui n’est pas “directement collée sur l’écran”. J’en possède une, mais je crois qu’il me manque un pilote prérequis de la série “coordination” dans la jungle de neurones qui m’anime !

Sur la photo ci-dessus, il s’agit d’un PC de type “cahier” convertible en tablette, avec un écran tactile de 14” : un Pavilion X360 de chez hp. (La gamme X360 permet une rotation du clavier sur 360 degrés, autour de l’écran bien sûr …)

Une petite merveille qui mérite un peu de publicité !

>.<

Sans titre ni commentaires (ou presque)

Commentaires :

-Hahaha ! Elle va être difficile à meubler ta nouvelle maison !

-Hé dis-moi et il est où le garage ?

-Là dedans au-moins tu ne laisserais pas traîner tes affaires dans tous les coins !

>.<

Cette maisonnette existe depuis un bon bout de temps déjà. 
J'avais pour projet d'en tirer un dessin final plus
travaillé et plus léché que ça. Mais voilà, une idée chassant
l'autre, je travaillerai plutôt sur un projet plus ambitieux.

Une vague d’indifférence

>.<

>.<

Un flot d’illusions

Un déluge d’ignorance

Un torrent d’incompréhension

Une vague d’indifférence

>.<

Si tu retiens ton souffle au moment de son passage

Elle ira s’écraser telle une déferlante sur le rivage …

>.<

La croix camée

Une bonne nouvelle dénichée dans un article de presse sur internet :

… Les articles en plastique à usage unique tels que les pailles, les fourchettes et les couteaux, ainsi que les cotons-tiges seront interdits dans l’Union européenne d’ici 2021, à la suite d’un vote des législateurs européens, le bloc poussant les fabricants à intensifier leurs efforts de recyclage …

>.<

Ça nous fera déjà une belle montagne de déchets qui n’ira pas flotter dans les mers et les océans pour probablement être ingérée par des animaux ! Ceux-là même que si nous ne les tuons pas pour les bouffer, agonisent avec ce qu’on leur jette à bouffer !

Et comme nous ne sommes pas du tout dans l’obligation d’attendre 2021, nous pourrions par exemple déjà commencer par systématiquement refuser la paille et le couvercle inclus dans tous les kits de malbouffe cheeseburger-soda en priant au passage leurs fournisseurs de fournir un quelconque effort. Si possible avant que nous ne soyons une fois de plus forcés de les y contraindre !

J’avoue que personnellement, je risque d’être emmerdé avec l’interdiction du coton-tige ! L’idée de revenir à la peu plaisante méthode d’origine avec l’auriculaire ne m’enchante pas plus que ça. Mais penser qu’un animal marin ou un oiseau sera convié au festin tragique de mon coton-tige triplement peu ragoutant, simplement pour que de mon côté je puisse bénéficier pour la journée d’une propreté de sou neuf à l’intérieur de mes conduits auditifs et sur le pourtour de mes auriculaires, soulève quelques questionnements dans les longs couloirs de ma conscience…

Comme nous vivons une époque où il est facile de heurter certaines sensibilités (j’ai parfois l’impression que nous vivons tous dans un navet diffusé avec le logo rouge) je peux imaginer que mon dessin provoquant là au-dessus ainsi que le jeu de mots grinçant du titre de cet article, choquera/choqueront quelqu’un, quelque part. Et idéalement aussi un certain nombre de ces personnes qui n’en ont absolument rien à secouer de la seconde vie des articles en plastique à usage unique et du régime alimentaire des animaux sauvages…

>.<

NDLR : A part ça je suis assez satisfait d'avoir enfin retrouvé 
un peu de mordant dans la réalisation de mes petits délires !
Je n'en pouvais plus de me trouver trop mou des genoux. Un moral
d'acier, une santé de fer et une tête de bois : Voilà qui est mieux
qu'une déprime existentielle longue conservation sous cellophane...

Une jolie maisonnette

C’est en fouinant tout au fond de mes archives, que j’ai retrouvé cette jolie maisonnette que j’avais dessiné il y a plusieurs années, sur commande pour une publicité.

Elle ne ressemblait plus du tout aux plans que l’acquéreur m’avait proposés au départ. Je n’avais pas pu me résigner à réaliser le projet tel qu’il m’avait été soumis. Mais le propriétaire des murs, l’avait tout de même acquise . C’était très sympa de sa part !

Quant à moi, en lui remettant les clés, j’avais compris qu’à l’avenir, je serais plus inspiré de me limiter à réaliser des ouvrages exempts de gabarit imposé.

C’est peut-être un hasard, mais j’ai justement les plans d’une autre maison un peu spéciale en préparation. Mais je suis encore bien loin d’en soigner les finitions ! A suivre …

>.<

Le tonton trompette

Le tonton trompette

Dis papa, c’est qui le monsieur là-bas qui fait ces drôles de grimaces en parlant aux gens ?

-Ah ben lui fiston, c’est le tonton trompette ! C’est un architecte célèbre qui habite dans la résidence, à quelques rues d’ici.

-Architexte ? Ça veut dire quoi ça ?

-Tu vois ce majestueux pont là-bas ! C’est un grand architecte qui en a imaginé et dessiné les plans. Ensuite, il en a également supervisé la construction ! Architecte, c’est un travail qui peut permettre de rapprocher et de mettre à l’abri beaucoup d’êtres humains.

Moi j’ai l’impression qu’il n’a pas l’air très content de faire ce travail ce tonton trompette !

-Oh tu vois fiston, dans chaque métier, il peut y avoir des hauts et des bas. Et j’ai entendu dire que le tonton trompette, il connaît des gros problèmes de voisinage. Et depuis, il est un peu remonté contre eux et répète tout le temps à tout le monde qu’il va construire une grande palissade tout le long du jardin de sa propriété. Il a très envie de se séparer des voisins qu’il trouve trop embêtants.

-Houlalà ! Il n’est vraiment pas sympa alors ! Et pourquoi on l’appelle tonton trompette ?

-Ah ça c’est parce que dans tout le quartier, alors qu’il ne compte pas plus de trois ou quatre pistons, on entend quand même toujours que lui !

>.<

Cette petite histoire n'est pas vraiment ma 
préférée et elle a plusieurs fois failli passer
à la trappe. Et puis je me suis dit qu'elle avait
peut-être quelque part, un certain potentiel pour
contribuer à améliorer à entretenir des bons rapports
de voisinage...