Category Archives: Montages (bidouillage photo)

Une mosaïque numérique

>.<

Résultat d’une série de traitements numériques appliqués à une photo que j’avais prise d’une plage de cailloux tout sauf carrés. (Dimensions et résolution réduites de moitié)

Il y a une dimension visuellement intéressante ici, celle de pouvoir pointer sur une zone et de zoomer pas à pas pour aller découvrir l’endroit visité jusque dans ses moindres détails. Mais il faut pouvoir le faire avec un logiciel qui en permet l’agrandissement “illimité” et sans flou.

>.<

Un monde parallèle insipide

C’est un monde où jamais personne ne rit

Où on ne s’adresse pas le moindre sourire

Où on ne se livre jamais à la plaisanterie

On s’y verrait condamné pour un fou-rire

>.<

Un monde qui ne se prête guère aux pitreries

Où on aurait oublié le sens du ton de la satire

Où il serait mal vu de vouloir manier l’ironie

On s’y ferait soigner pour dérision par plaisir

>.<

Un monde immunisé contre tous les comiques

Où on ne trouverait plus trace d’un seul éclat de rire

Où on aime se passer de tout commentaire sarcastique

On y courrait le risque de mourir de tout sauf de rire

>.<

>.<

Ma contribution traditionnelle d’octobre

C’est le meilleur moment de l’année pour réveiller des momies, narguer des fantômes, agacer des sorcières, exhiber des monstres, exciter des zombies, se foutre la trouille et sculpter des citrouilles.

C’est aussi la période idéale pour apprécier à sa juste valeur la prouesse que représente le tissage méticuleux d’une toile d’araignée et pour succomber à la beauté sous-jacente du chant des corbeaux.

Cette année ma contribution sera rebondissante mais minimaliste.

C’est dans le but de mettre un terme à l’escalade de l’effroi et de favoriser un retour à des angoisses simples. Et aussi parce que j’ai découvert depuis peu que j’aimais dessiner des créatures monstrueuses toute l’année, ce qui réduit la pression sur le niveau de performance à atteindre en octobre.

Voilà ! J’espère que cette effrayante balle de ping-pong vous filera la chair de poule !

Ma bonne vieille machine à voyager dans le temps

>.<

Ma bonne vieille machine à voyager dans le temps

aurait peut-être besoin d’une grande révision et d’une mise à jour ?

Mais alors quelque chose de fiable, qui aura déjà fait ses preuves !

>.<

Le balayeur endormi

>.<

Ceci est l’étonnant résultat d’un processus expérimental hasardeux. A la base c’était un dessin basique au trait avec quelques aplats de couleurs, mais dépourvu de fioritures, que j’ai ensuite juste pour voir, traité avec de nombreux filtres et effets numériques…

Et c’est donc l’algorithme d’un filtre informatique qui a déterminé son âge, la couleur de sa peau et qui m’a indiqué une probabilité de vécu de ce personnage : Un vieil homme fatigué qui s’offre une micro-sieste en exerçant le troisième job précaire de sa longue journée.

>.<

Aïe ! Je crois que j’ai la grosse tête !

Je ne sais pas exactement où ni quand j’ai chopé la grosse tête,

Mais il était temps pour moi de m’offrir un lavage de cerveau.

>.<

Je me devais de me faire dé-boursoufler la citrouille.

De baisser le nez pour mieux m’aérer la tête !  

De me désenfler le melon, de m’oxygéner le bocal.

Le moment ou jamais de me laisser dépoussiérer le caillou…

Et voyez déjà, comme je ne bombe plus le torse !

Comme j’ai tout oublié de mes attitudes cabotines

Comme je sais ignorer l’existence de mon nombril !

Comme je peux admettre que je ne paye pas de mine…

Et admirez aussi ma capacité à avoir le triomphe modeste…

>.<

Panneau préventif pour les thématiques sur la survie

Dans le courant de l’année 2020, à deux reprises au moins, j’ai fait la désagréable expérience que je serais peut-être mieux inspiré de ne pas trop aborder des thématiques sur la survie, au sens large.

Ce n’est pas que je souhaite porter des œillères pour en ignorer les sujets, mais j’ai remarqué que selon la période, si aux nombreux documentaires que je regarde et aux informations que je glane un peu partout, j’ajoute encore des inquiétudes et des angoisses générées par mes propres explorations, je courais un risque de déclencher chez moi de sévères coups de blues…

C’est pour éviter à l’avenir des désagréments de ce genre que j’avais pour projet de bricoler un pense-bête préventif à imprimer et à afficher bien en évidence à proximité de mon écran d’ordinateur. ( C’est un assemblage de graphismes et d’icônes trouvés sur internet )

Et je me suis dit que ça pouvait éventuellement aussi vous aider à compléter votre équipement…

>.<