Le pot de déconfiture

Tu t’en es payé une bonne tranche là, était-ce tentant ?

Était-ce délectable d’étaler le beurre ainsi que son argent?

Devant le pot de déconfiture, d’être le chapardeur salivant ?

Je te félicite d’ailleurs de n’en faire une tartine pour autant!

Craignais-tu, toi pourtant fine gueule

Qu’on t’enlève tout le pain de la bouche ?

Tu n’en laissais ne serait-ce qu’une miette seule

Roulé dans la farine, moulé à la louche !

J’ai obtenu belle part de fruit et de croustillant

Même lorsqu’à la baguette j’ai dû marcher

Parfois je l’avoue, j’avais le couteau entre les dents

Ma tartine ne tombait alors que du mauvais côté

Est-ce que je craignais, moi pourtant grande gueule

Qu’on ne me confisque jusqu’à la peur au ventre ?

Comblé de saveurs, boulimique d’amuse-gueules !

Offerts par le boulanger, chipés dans le grand centre !

Leave a Reply

Your email address will not be published.