Le punching-ball de vos rêves connectés

Aujourd’hui, les laboratoires SunOf vous présentent le punching-ball de bureau destiné à améliorer votre vie quotidienne dans le cyberespace.

Voici le tout premier modèle de la série : le « Zuckerborg 1». Il est metavers-ready !

Installez vite ce souffre-douleur en imitation cuir de luxe monté sur ressort inoxydable à portée de main sur votre bureau physique ! Et puis dès que vous en ressentez le besoin, allez y, lâchez-vous, défoulez-vous, sans aucune retenue ! Vous vous apercevrez vite à quel point cet accessoire indispensable avait pu vous manquer et se révélera addictif !

Nul besoin de prendre des gants ! Le produit c’est lui et il en a été informé dès sa sortie de production. Et comme il n’est pas connecté à l’internet des objets et que de ce fait il ne récolte aucune donnée sensible, jamais personne ne vous reprochera un quelconque excès de zèle ni même une violation de ses conditions d’utilisation.

Il a été fabriqué pour vous pour prendre sur lui ! Alors il ne se rebiffera pas s’il devait aussi se prendre des baffes, quand vous le personnaliserez en bête noire, en bouc émissaire ou en simple en tête-à-claques. Il a été dimensionné d’entrée de jeu pour se prendre les retours de bâtons des plus sévères pour des raisons politiques aussi.

Assisté de ce punching-ball, vous pourrez désormais vous éviter la corvée habituelle de devoir vous en prendre en ligne à un internaute énervant ou de vous défouler par défaut sur un filou célèbre et controversé de la Silicon Valley.

Nos ingénieurs ont également pensé à répondre aux souhaits de tous ceux qui par nature réfutent toute utilisation de violence brutale : Ce modèle offre le mode vaudou ! Il a été spécialement conçu pour accepter toutes les formes connues d’épingles et pour comprendre des incantations de sortilèges exprimées dans de très nombreuses langues.

On s’attend à de très fortes demandes du marché pour ce tout nouveau produit. Alors n’attendez-pas trop pour commander votre exemplaire ! Parce que sinon, on va également devoir chercher à en créer la demande…

>.<

Note : Vu ma formation de base, l’essentiel de mon parcours ensuite et ma longue expérience du terrain, on pourrait bien un jour me condamner à perpète pour “haute trahison” à l’encontre des vertus des “technologies de l’information” 🙂

>.<

Leave a Reply

Your email address will not be published.