Les restrictions

Hier, je me suis rendu à l’administration pour mettre à jour mon certificat de domicile.

Le bâtiment abritant cette autorité est situé à l’autre bout de la ville et je m’y suis rendu avec les transports publics aux heures de non pointe.

Arrivé sur place dans les meilleures conditions, je trouve porte close. Il était environ quatorze heures trente. Quelques citoyens surpris comme je pouvais l’être, consultaient intrigués l’horaire des ouvertures.

A part les mercredis, les portes ferment à double tour à treize heures trente précise !

Nous échangeons quelques phrases : il semblerait que ce changement soit récent.

J’ajoute mon grain de sel fataliste que c’est probablement à cause des restrictions budgétaires et je prends congé dans le but d’aller consommer mon billet de retour.

L’une des personnes du groupe me rejoint à la station et sur le chemin, nous prolongeons la conversation entamée devant la porte autoritaire.

Lorsque nous passons dans le quartier des banques, je m’inquiète de l’heure de fermeture de celles-ci. Mon interlocutrice me répond que les guichets sont ouverts jusqu’à seize heures.

– Alors pas de restrictions budgétaires ici ? Nous avons ri sans restriction de cette plausible théorie.

J’interromps ce récit ici parce que je suis à la bourre. Je pars prendre mon bus pour risquer une seconde tentative avant que les bureaux ne ferment.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.